L'actrice porno veut rembourser Trump

Etats-Unis Afin de pouvoir raconter librement sa relation présumée avec le président américain, l'actrice Stormy Daniels propose de rembourser l'argent qu'elle a touché pour son silence.

Stormy Daniels a relaté en privé avoir eu des rapports sexuels avec Donald Trump en juillet 2006. (Lundi 12 mars 2018)

Stormy Daniels a relaté en privé avoir eu des rapports sexuels avec Donald Trump en juillet 2006. (Lundi 12 mars 2018) Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'actrice de films pornos Stormy Daniels, qui affirme avoir eu une relation sexuelle avec Donald Trump il y a une décennie, a proposé lundi de rembourser les 130.000 dollars qu'elle a touchés en 2016 en échange de son silence sur cette liaison, a rapporté le New York Times.

«Parler ouvertement et librement»

Cette offre de remboursement a pris la forme d'une lettre rédigée par l'avocat de l'actrice, Michael Avenatti, adressée à l'avocat personnel de M. Trump, Michael Cohen.

La lettre suggère qu'une fois la somme retournée par Stormy Daniels, l'accord de confidentialité soit «déclaré nul et non avenu», ce qui permettrait à Stormy de «parler ouvertement et librement à propos de sa relation antérieure avec le président et les tentatives de la faire taire».

Si la clause de confidentialité est invalidée, précise le courrier, l'actrice porno pourrait alors à sa guise «publier tous les messages, photos et/ou vidéos liés au président qu'elle pourrait avoir en sa possession, sans crainte de représailles ni de conséquences judiciaires».

Michael Avenatti a donné jusqu'à mardi midi à M. Cohen pour répondre, faute de quoi son offre serait caduque. Mme Daniels «pense qu'il est important que le public apprenne la vérité sur ce qui s'est passé», a expliqué l'avocat de l'actrice.

Versement de 130'00 dollars

Le président Donald Trump nie toute liaison avec Stormy Daniels, nom sous lequel elle est connue dans l'industrie pornographique, mais dont la véritable identité est Stephanie Clifford.

Michael Avenatti a lancé une action judiciaire à Los Angeles pour tenter de faire invalider la clause de confidentialité, au prétexte que l'accord de confidentialité ne porte pas la signature de Donald Trump.

M. Cohen a admis avoir versé les 130.000 dollars, en précisant avoir puisé dans ses fonds personnels. Il n'a pas expliqué les raisons de ce versement d'argent.

La transaction avait été négociée un mois avant l'élection présidentielle remportée par M. Trump.

Stormy Daniels a relaté en privé avoir eu des rapports sexuels avec Donald Trump en juillet 2006, en marge d'un tournoi huppé de golf près du lac Tahoe, une région touristique à cheval entre la Californie et le Nevada.

A l'époque M. Trump était déjà marié avec son épouse actuelle, Melania. (afp/nxp)

Créé: 12.03.2018, 22h01

Articles en relation

L'actrice X veut invalider son accord avec Trump

Etats-Unis Stormy Daniels, qui revendique une liaison avec Donald Trump, affirme qu'il n'a pas signé l'accord lui imposant le silence. Plus...

Trump: l'actrice X menace de tout déballer

Etats-Unis L'actrice porno Stormy Daniels estime que l'avocat de Donald Trump a brisé un accord de confidentialité. Elle peut donc parler. Plus...

L'avocat de Trump a payé lui-même l'actrice porno

Etats-Unis Donald Cohen, l'avocat personnel de Donald Trump, affirme avoir versé 130'000 dollars de sa poche à l'actrice X Stormy Daniels. Plus...

Melania Trump impassible face aux rumeurs

Etats-Unis La Première dame a assisté au Congrès au discours de son mari, qui est accusé d'infidélités avec une actrice pornographique. Plus...

Trump dément avoir payé le silence d'une actrice X

Polémique Selon le Wall Street Journal, un avocat de Trump a payé 130'000$ à une ex-actrice de porno. La Maison Blanche dément. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Amherd, première femme à la tête de l'armée suisse
Plus...