L'acteur poignardé toujours hospitalisé

Hong KongSimon Yam, attaqué sur scène ce week-end alors qu'il était en promotion en Chine, est toujours hospitalisé «dans un état critique».

Simon Yam.

Simon Yam. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un acteur hongkongais, poignardé au ventre ce week-end sur scène lors d'un événement promotionnel en Chine, a été opéré et est toujours en convalescence à l'hôpital, a indiqué lundi un média semi-officiel.

Simon Yam, 64 ans, est dans un service de soins intensifs à Hong Kong après avoir subi une opération chirurgicale et «reste dans un état critique», selon le journal «Global Times».

Un homme s'était précipité samedi sur l'acteur dans la ville de Zhongshan (sud). Il l'a poignardé au ventre et lui a entaillé la main droite, selon une vidéo diffusée par les médias chinois.

La police avait indiqué le même jour que Simon Yam, surtout connu en Chine continentale et à Hong Kong, se trouvait dans un état «stable».

Son agresseur présumé, âgé de 53 ans et placé en détention, a été diagnostiqué avec une schizophrénie paranoïde, a précisé la même source.

Simon Yam enregistre 234 apparitions dans des films ou des téléfilms, selon le site spécialisé dans l'industrie du cinéma IMDB. Il était notamment au casting du film «Lara Croft: Tomb Raider, le berceau de la vie» (2003).

Les attaques au couteau ne sont pas inhabituelles en Chine, où la détention d'armes à feu est quasi impossible.

Les violences physiques, certes peu fréquentes dans le pays, ont toutefois augmenté au cours des dernières décennies, avec le développement économique et le creusement des écarts de richesse. (afp/nxp)

Créé: 22.07.2019, 10h57

Articles en relation

La Chine s'offusque de l'attaque du bureau de liaison

Hong Kong Les manifestants de Hong Kong sont accusés de s'en être pris à «l'ensemble du peuple chinois» avec cette attaque dimanche. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.