Accord de principe entre la Turquie et l'UE sur un plan d'action

MigrantsAnkara et Bruxelles seraient parvenues à un accord de principe sur un plan pour endiguer le flot de migrants vers l'Europe.

Les migrants tentant de joindre l'Europe qui seraient arrêtés seraient ramenés en Turquie, selon le plan.

Les migrants tentant de joindre l'Europe qui seraient arrêtés seraient ramenés en Turquie, selon le plan. Image: ap

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'Union européenne et la Turquie sont parvenues à un accord de principe sur un plan d'action visant à endiguer le flot de migrants vers l'Europe, rapporte dimanche un journal allemand.

Selon le Frankfurter Allgemeine Sonntagszeitung, la Commission européenne et les représentants du gouvernement turc sont parvenus à cet accord la semaine dernière et il devrait être approuvé lundi au cours des entretiens à Bruxelles du président turc Recep Tayyip Erdogan avec les responsables européens.

Conformément à ce plan, la Turquie devrait accepter d'intensifier ses efforts pour sécuriser ses frontières avec l'UE en participant à des patrouilles conjointes avec les garde-côtes grecs dans l'Est de la mer Egée, coordonnées par l'agence européenne de surveillance des frontières Frontex.

Ramenés en Turquie

Les migrants tentant de joindre l'Europe qui seraient arrêtés seraient ramenés en Turquie, où six nouveaux camps pouvant héberger jusqu'à deux millions de personnes seront construits et cofinancés par l'UE, selon le journal.

Pour leur part, les pays de l'UE devraient accepter d'accueillir jusqu'à 500.000 personnes afin de leur permettre de gagner l'Europe depuis la mer en toute sécurité, sans avoir recours aux passeurs, toujours selon le journal qui cite des sources de la Commission européenne et allemandes.

Si l'UE parvient à un accord avec la Turquie lundi, le plan serait soumis aux dirigeants européens lors de leur prochain sommet à la mi-octobre.

L'UE a appelé de façon répétée la Turquie à faire plus pour tenter de contenir le flux de migrants qui font la traversée vers la Grèce au péril de leur vie. Plus de 500.000 migrants ont traversé cette année la Méditerranée pour gagner l'Europe.

Lutte contre les passeurs

L'UE estime également qu'Ankara devrait lutter plus efficacement contre quelque 30'000 passeurs qui se trouvent sur son sol. La Turquie a accueilli officiellement 2,2 millions de Syriens depuis le début de la guerre civile meurtrière qui agite son voisin.

Lors d'un sommet extraordinaire mercredi, les dirigeants de l'UE sont convenus de renforcer leurs frontières extérieures face à l'afflux de migrants, notamment en installant des centres d'accueil et d'enregistrement ou «hotspots» en Italie et en Grèce.

Mais le Premier ministre turc Ahmet Davutoglu a averti que son pays refusait l'installation sur son sol des camps d'accueil et d'enregistrement des migrants souhaités par l'UE.

(afp/nxp)

Créé: 04.10.2015, 14h04

Articles en relation

Migrants secourus au large de l'Andalousie

Espagne Les secours espagnols sont venus en aide à 188 personnes, dans la nuit de samedi à dimanche, qui se trouvaient à bord d'embarcations de fortune. Plus...

Intrusion sans précédent dans le tunnel sous la Manche

Crise migratoire Le tunnel sous la Manche reliant la France au Royaume-Uni a été l'objet d'une tentative d'intrusion par un groupe de migrants dans la nuit de vendredi à samedi. Plus...

Les flux migratoires mettent l'école sous pression

Berne Face aux flux migratoires en Europe, les enseignants du canton de Berne demandent à être soutenus dans cet effort d'intégration des enfants migrants. Plus...

La Croix-Rouge inquiète de l'arrivée de l'hiver

Crise migratoire La Fédération a lancé un appel de 14,6 millions de francs pour aider 675'000 migrants en Serbie, Macédoine, Hongrie, Italie et Grèce. Plus...

Le HCR prévoit 700'000 migrants en Europe en 2015

Crise des réfugiés Le Haut Commissariat de l'ONU pour les réfugiés appelle à des financements supplémentaires. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les Ukrainiens se choisissent un humoriste comme président
Plus...