Vigipirate écarlate, activé pour la première fois en France

Tuerie de ToulouseLe niveau d'alerte «écarlate» de Vigipirate activé lundi en Midi-Pyrénées par Nicolas Sarkozy, une première en France, est le niveau le plus élevé destiné à prévenir un risque d'attentats majeurs.

Claude Guéant: «Nous sommes inquiets sur l'éventualite qu'il ait envie de commettre un quatrième attentat.»

Claude Guéant: «Nous sommes inquiets sur l'éventualite qu'il ait envie de commettre un quatrième attentat.» Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le niveau d'alerte «écarlate» de Vigipirate activé lundi en Midi-Pyrénées par Nicolas Sarkozy, une première en France, est le niveau le plus élevé destiné à prévenir un risque d'attentats majeurs, «avec des mesures particulièrement contraignantes».

C'est le Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale (SGDSN), service du Premier ministre, qui est chargé de la planification et de la mise à jour des plans Vigipirate, Piratair, Piratox .

Vigipirate, destiné à faire face à une menace terroriste, a été conçu en 1978, relève le site du SGDSN, alors que l'Europe était confrontée à une vague d'actions terroristes.

Six versions se sont succédé et le plan a été refondu après le 11-Septembre. La dernière version du plan, en vigueur depuis janvier 2007, est «fondée sur le postulat que la menace terroriste doit désormais être considérée comme permanente», souligne le SGDSN.

Rouge depuis 2005

La création d'un code couleur pour les niveaux d'alerte (jaune, orange, rouge, écarlate) en 2003 «a permis de rendre le dispositif très lisible, facilitant une réelle prise de conscience par la population», selon le SGDSN.

Depuis le 7 juillet 2005, date des attentats à Londres, le niveau d'alerte Vigipirate a constamment été maintenu au rouge.

Vigipirate associe l'action des forces armées et de la police sur les sites sensibles. Les patrouilles mixtes armées-police sont assurées de 7h à 22h.

Le niveau «écarlate» vise selon le ministère de l'Intérieur à «prévenir le risque d'attentats majeurs (simultanés ou non), mettre en place les moyens de secours et de riposte appropriés, des mesures particulièrement contraignantes pouvant être mises en oeuvre, protéger les institutions et assurer la continuité de l'action gouvernementale».

Le niveau «écarlate» est le dernier niveau avant l'application des mesures d'exception prévues par la Constitution de 1958 (article 16, état d'urgence). Il comprend notamment des visites et contrôles d'accès aux trains grandes lignes, restrictions ou interdictions de circulation dans les tunnels, l'arrêt du trafic aérien civil, la limitation ou arrêt de la distribution de l'eau du robinet et la mise en place d'un réseau de substitution.

Contraignant

Au niveau «écarlate», le plan Vigipirate peut également impliquer d'autres mesures telles que la suspension des transports urbains, particulièrement souterrains, dans toutes ou une partie des villes de France, ou la suspension de toute activité scolaire.

Mais selon des experts, le niveau «écarlate» est si contraignant qu'il doit être réservé à prévenir une menace précise et imminente.

Au niveau inférieur, couleur «rouge», Vigipirate prévoit notamment des contrôles aléatoires d'accès aux trains, des patrouilles dans les TGV, la restriction ou l'interdiction de vastes portions de l'espace aérien et la constitution de stocks d'eau potable.

D'après le ministère de l'Intérieur, il s'agit alors de prendre les mesures nécessaires pour prévenir le risque avéré d'un ou plusieurs attentats graves et mettre en place les moyens de secours et de riposte appropriés, en acceptant les contraintes imposées à l'activité sociale et économique.

Le premier niveau «jaune» consiste à «accentuer la vigilance, face à des risques réels mais encore imprécis par des mesures locales, tandis que le niveau »orange« vise à »prévenir le risque d'une action terroriste considérée comme plausible«.

Le ministre de l'Intérieur Claude Guéant a inspecté lundi soir le dispositif de sécurité mis en place à Toulouse pour prévenir une nouvelle attaque, possible selon lui, après la tuerie dans une école juive et l'assassinat de trois parachutistes.»

Nous sommes inquiets sur l'éventualite qu'il ait envie de commettre un quatrième attentat«, a dit Claude Guéant en parlant du tueur au scooter au cours d'une tournée à la gare et devant un collège. (afp/nxp)

Créé: 19.03.2012, 23h40

Galerie Photos

En images, l'horreur dans une école juive de Toulouse

En images, l'horreur dans une école juive de Toulouse Une fusillade devant une école juive à Toulouse, en France, a fait au moins quatre morts, dont trois enfants.

Articles en relation

Une gigantesque chasse au tueur dans un pays choqué

Tuerie de Toulouse Une gigantesque chasse à l'homme a été déclenchée pour retrouver le tueur au scooter qui, après l'assassinat probable de trois parachutistes, a froidement semé la mort dans une école juive de Toulouse. Plus...

Les Etats-Unis condamnent «l'horrible attentat»

Tuerie de Toulouse Les Etats-Unis condamnent fermement "l'horrible attentat" d'une école juive à Toulouse (sud-ouest de la France) qui a fait lundi matin quatre morts, dont trois enfants, a déclaré l'ambassadeur américain à Paris. Plus...

La piste d’un ancien soldat néonazi est envisagée

Tuerie de Toulouse De nombreux éléments indiquent que l’auteur de la tuerie dans une école juive à Toulouse serait le même que l’assassin de trois militaires la semaine dernière. Les soupçons se dirigent vers un ancien soldat. Plus...

La tuerie toulousaine suspend la campagne

Présidentielle en France La campagne présidentielle a été brutalement mise entre parenthèses lundi par la tuerie survenue devant une école juive de Toulouse, Nicolas Sarkozy et François Hollande se rendant les lieux du drame. Plus...

A Montauban et Toulouse, un seul et même tueur de paras

France Les meurtres en France de deux militaires jeudi à Montauban et d'un autre soldat dimanche dernier à Toulouse sont liés. L'armée prend des mesures et interdit le port de l'uniforme hors des casernes dans le sud-ouest. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Maintien de Maudet: le PLR convoque une assemblée extraordinaire
Plus...