«Weinstein m'a forcée à toucher son pénis»

Affaire WeinsteinUne ex-actrice américaine ajoute par son récit à la longue liste des accusations envers l'ex-tout puissant producteur américain.

Heather Kerr (d.) et son avocate, lors d'une conférence de presse (vendredi 20 octobre 2017)

Heather Kerr (d.) et son avocate, lors d'une conférence de presse (vendredi 20 octobre 2017) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Une ex-actrice a affirmé avoir été forcée à lui toucher le pénis. Une autre a donné les détails du viol qu'elle aurait subi.

Lors d'une rencontre pour discuter de sa carrière naissante d'actrice, interrompue peu après, Heather Kerr a raconté que le producteur lui avait «attrapé la main, l'a placée de force et tenue sur son pénis», lançant: «C'est comme cela que les choses marchent à Hollywood».

Tandis qu'elle fondait en larmes, son avocate a déclaré: «Harvey, toi et les autres comme toi, vous êtes finis». Elle représente également une autre victime, une ex-actrice qui accuse le producteur, jadis l'un des plus puissants d'Hollywood, de s'être exhibé nu devant elle et de lui avoir demandé de le regarder se masturber.

Toutes deux font partie d'une cinquantaine de femmes, essentiellement des actrices ou des employées de sa maison de production, qui accusent Harvey Weinstein de harcèlement, agressions sexuelles ou viol, dont des stars comme Angelina Jolie, Gwyneth Paltrow ou Ashley Judd.

Enquête à Los Angeles

Jeudi, la police de Los Angeles (LAPD) avait confirmé enquêter sur les accusations d'une actrice et mannequin italienne, la sixième à accuser le producteur de viol, après notamment Rose McGowan, Asia Argento, Lysette Anthony et l'ex-comédienne Lucia Evans.

Vendredi, son avocat a souligné que cette femme de 38 ans, mère de famille, comptait rester anonyme et coopérait pleinement avec l'enquête criminelle du LAPD.

Elle accuse Harvey Weinstein de l'avoir violée dans une chambre d'hôtel à Los Angeles en février 2013, après l'avoir brièvement rencontré lors d'un festival de cinéma italien. «Elle n'avait aucune aspiration à devenir actrice aux Etats-Unis», a précisé le défenseur. Des enquêtes pour agressions sexuelles et viols sont déjà menées à Londres et New York sur l'ex-magnat du cinéma, qui a été renvoyé de sa maison de production et expulsé de l'académie des Oscars, entre autres. M. Weinstein, 65 ans, soutient que toutes ces relations sexuelles étaient consenties.

Un représentant de M. Weinstein a par ailleurs déclaré au site d'informations sur les célébrités TMZ qu'après une semaine de soins en Arizona, le producteur en disgrâce allait «rester en Arizona un mois supplémentaire environ car il ne souhaite pas être dérangé et veut continuer à travailler avec ses médecins».

Dans une lettre ouverte publiée dans la presse américaine, les employés de la Weinstein Company ont affirmé qu'ils savaient qu'ils travaillaient pour une personnalité «au tempérament notoirement» inflammable mais qu'ils ne savaient pas, en revanche, qu'il était «un prédateur sexuel». Beaucoup d'accusatrices ont évoqué la complicité souvent active de nombre d'employés de la Weinstein Company.

Révélations en France

Libérant la parole des femmes, l'affaire a des répercussions mondiales. En France, un député de La République en marche (LREM), Christophe Arend, est mis en cause dans une affaire d'agression sexuelle. Selon la chaîne publique France Info, qui a recueilli le témoignage de son ex-assistante parlementaire, celle-ci a porté plainte pour harcèlement sexuel et agression sexuelle.

Le député de Moselle «conteste les faits» et il a «pour sa part déposé plainte pour dénonciation calomnieuse», a indiqué son avocate.

L'écrivaine française Ariane Fornia, fille de l'ex-ministre sarkozyste Eric Besson, accuse, elle, l'ancien ministre socialiste et ex-membre du conseil constitutionnel Pierre Joxe de l'avoir agressée sexuellement au printemps 2010 à l'opéra Bastille, à Paris, ce que celui-ci dément.

«Un vieux monsieur (...) s'assoit donc à ma droite (...). La représentation commence. Et au bout de dix minutes, le vieux monsieur a sa main sur ma cuisse», écrit Mme Fornia sur son blog, ajoutant avoir repoussé sa main plusieurs fois.

Ensuite, «il commence à remonter ma jupe. Il glisse sa main à l'intérieur de ma cuisse, remonte vers mon entrejambe. J'enlève sa main plus fermement et je pousse un cri d'indignation étouffé, bouche fermée. Tout le monde me regarde. Il arrête. Dix minutes plus tard, il recommence. Je lui plante mes ongles dans la main. C'est un combat silencieux, grotesque, en plein opéra Bastille», affirme-t-elle. (afp/nxp)

Créé: 21.10.2017, 00h20

Articles en relation

Jean-Noël Cuénod: Weinstein, la puanteur du porc grillé

La revue des blogs Adrien Faure: Le 4 mars 2018, le jour où l’État fédéral s'arrêtera ? Rémi Mogenet: Langue et démocratie en catalogne. Joseph Daher: La question de la burqa, islamophobie et féminisme. Plus...

Démissions après les scandales à Hollywood

Harcèlement Harvey Weinstein a démissionné mardi du CA de Weinstein Co., tandis que Roy Price a quitté Amazon Studio. Plus...

«Le problème est qu'il y a une meute de loups»

Etats-Unis L'une des principales personnalités d'Hollywood estime que l'affaire Harvey Weinstein n'est pas un cas isolé. Plus...

Weinstein: Tarantino regrette de s'être tu

Hollywood Le réalisateur Quentin Tarantino a confié jeudi qu'il regrettait de n'avoir rien dit au sujet du comportement du producteur déchu. Plus...

L’affaire Weinstein brise un tabou sociétal

Harcèlement sexuel Les hashtags #balancetonporc et #metoo ont été postés près de 4000 fois à Genève. Une mobilisation sans précédent. Plus...

Paid Post

Le casual dating est-il fait pour vous?
L’idée d’une rencontre purement sexuelle sans aucun engagement peut paraître séduisante, mais une petite mise au point s’impose.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

L'accord sur le Brexit divise le gouvernement britannique
Plus...