Une candidature Macron va-t-elle changer la donne?

Présidentielle en France L’ex-ministre de l’Economie devrait se déclarer candidat d’ici au 10 décembre selon son entourage

L'ex-Ministre de l'économie, Emmanuel Macron, devrait déclarer sa candidature à la présidentielle d'ici au 10 décembre.

L'ex-Ministre de l'économie, Emmanuel Macron, devrait déclarer sa candidature à la présidentielle d'ici au 10 décembre. Image: E Press

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Emmanuel Macron fait un pas de plus vers une candidature. Hier, son entourage a lâché que le fondateur du mouvement En marche se déclarera avant le 10 décembre, jour d’un grand meeting de ses soutiens à Paris. «Toutes les conditions sont réunies. Il décante sa décision», a déclaré un proche à l’Agence France Presse. Emmanuel Macron a constitué ses équipes, organisé son mouvement en plus de 1700 comités locaux et recueilli 2,8 millions d’euros de dons. L’ex-ministre de l’Economie sera candidat car il est convaincu que le président sortant, François Hollande, avec qui il a travaillé à l’Elysée, puis au sein du gouvernement, ne se représentera pas. Le chef de l’Etat a dit qu’il annoncera sa décision en décembre.

«La candidature d’Emmanuel Macron est une très mauvaise nouvelle pour le Parti socialiste. Que ce soit dans l’hypothèse d’une candidature Hollande, ou dans celle d’un Manuel Valls ou d’un Arnaud Montebourg gagnant la primaire. Car elle va capter une partie de leur électorat», commente Gérard Grunberg, politologue spécialiste du PS.

L’ex-directeur de recherche CNRS à Sciences-Po Paris ne croit pas que cette candidature va changer la donne. «Peut-il être devant le candidat de droite et celui du Front national, qui ne feront pas moins de 20% des voix? J’en doute», explique Gérard Grunberg.

Cependant, dans l’hypothèse d’une victoire de Nicolas Sarkozy à la primaire de la droite et du centre, l’espace électoral d’Emmanuel Macron va s’élargir au centre droit. «Cette période est tellement troublée et incertaine qu’on ne peut pas tout à fait exclure une surprise. Après tout, François Bayrou avait réuni 18% des suffrages au premier tour en 2007», rappelle le politologue.

Cette candidature d’un homme neuf, hors des partis, qui se revendique de gauche, dans la lignée de Michel Rocard, mais qui séduit aussi à droite, peut-elle faire éclater le Parti socialiste? Gérard Grunberg ne le croit pas. Au contraire. «Manuel Valls pourrait en profiter et réussir à rassembler le PS. Y compris ceux et celles qui ne l’aiment pas, comme les partisans de Martine Aubry ou de la maire de Paris, Anne Hidalgo. Le PS est dans un tel état qu’il devra se rassembler derrière Valls, faute de mieux», commente le politologue.

Entre Jean-Luc Mélenchon et Emmanuel Macron, y aura-t-il une place pour un candidat du PS qui ne soit pas relégué au 4e ou au 5e rang du premier tour? En attendant, Emmanuel Macron a affronté durant 2 h 30 les journalistes de Mediapart, qui ont toujours critiqué sa politique. Il détaillera demain, dans l’hebdomadaire L’Obs, ses «solutions» dans le domaine social. Puis il dévoilera progressivement son projet jusqu’en décembre. Une montée en puissance depuis le printemps, pour une candidature qui peut bousculer le scénario déjà écrit de la présidentielle française.

Créé: 08.11.2016, 18h19

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Budget 2020: 590 mio de déficit prévus
Plus...