Un quotidien mexicain cesse de couvrir la criminalité

SécuritéLe quotidien Zocalo, publié dans l'Etat de Coahuila, au nord du Mexique, a annoncé lundi dans son éditorial qu'il cessait de traiter l'actualité liée au crime organisé pour des raisons de sécurité.

Un journaliste du quotidien <i>Diario de Juarez</i>, où les locaux du journal ont été la cible de tirs de la part de groupes d'hommes armés.

Un journaliste du quotidien Diario de Juarez, où les locaux du journal ont été la cible de tirs de la part de groupes d'hommes armés. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Mexique est l'un des pays les plus dangereux pour la presse, avec plus de 80 journalistes tués depuis 2000 et 18 disparus, selon la Commission nationale des droits de l'homme. Pendant la même période 28 attaques contre des médias ont été enregistrées.

«Etant donné qu'il n'y a pas ni garanties ni sécurité pour l'exercice du journalisme, le conseil éditorial des journaux Zocalo a décidé (...) de s'abstenir de publier toute information traitant du crime organisé», écrit l'éditorialiste du journal publié à Saltillo, la capitale de l'Etat.

Cette décision «est basée sur notre responsabilité de veiller à l'intégrité et à la sécurité de plus de mille travailleurs, de leurs familles et de la notre», souligne le journal.

Criblé de 18 balles

Le 4 mars, le directeur d'un site d'information de l'Etat du Chihuahua, frontalier avec les Etats-Unis, avait été assassiné, criblé d'au moins 18 balles tirées par un commando.

Deux jours auparavant, les bâtiments du quotidien Diario de Juarez et d'une chaîne locale de télévision avaient été l'objet de tirs de la part de groupes d'hommes armés.

Le Nord du Mexique est l'une des zones les plus affectées par la violence liée aux narcotrafiquants, et qui a fait quelque 70'000 morts depuis 2006, date du lancement d'une offensive anti-drogue avec l'appui de l'armée par l'ex-président Felipe Calderon. (afp/nxp)

Créé: 11.03.2013, 23h59

Articles en relation

Deux policiers arrêtés pour le viol d'une touriste italienne

Mexique Deux policiers ont été arrêtés après avoir commis un viol à l'encontre d'une touriste italienne à Playa del Carmen, au sud de Cancun. La victime présumée avait d'abord été l'objet, avec la personne qui l'accompagnait, d'une tentative d'extorsion. Plus...

Prison vidée après des affrontements qui ont fait 24 morts

Mexique La prison de Gomez Palacio, dans l'Etat de Durango, dans le nord du Mexique, a été totalement vidée «par mesure préventive» de ses 500 occupants à la suite d'une tentative d'évasion qui a fait 24 morts mardi. Plus...

La mort d'une héroïne de la lutte antidrogue enflamme la Toile

Mexique Victime des narcotrafiquants, le courage fou d'une maire mexicaine hors du commun provoque la stupéfaction. Plus...

Le chef des Zetas est mort, mais son corps a disparu

Mexique Le chef du cartel mexicain des Zetas a été tué par les forces de l'ordre, mais ce coup majeur porté au groupe criminel le plus violent du Mexique a été terni par l'enlèvement de son cadavre par un commando armé dans la nuit de dimanche à lundi. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Genève éteint ses lumières le 26 septembre
Plus...