Un ex-employé de Novartis arrêté au Japon

PoliceUn ancien employé japonais du groupe pharmaceutique Novartis a été arrêté mercredi au Japon, soupçonné d'avoir falsifié des résultats cliniques pour exagérer les effets bénéfiques d'un médicament contre l'hypertension.

Un ex-employé de Novartis a été arrêté au Japon

Un ex-employé de Novartis a été arrêté au Japon Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un ex-employé de Novartis a été arrêté au Japon. Il est soupçonné d'avoir falsifié les résultats d'examens cliniques d'un médicament contre l'hypertension, pour exagérer ses effets bénéfiques.

Selon un porte-parole du parquet nippon, l'homme âgé de 63 ans a été appréhendé en lien avec le scandale qui avait éclaté l'an dernier, lorsque deux universités japonaises avaient dénoncé la manipulation de résultats cliniques réalisés sous leur égide sur le médicament contre l'hypertension Diovan (ou Valsartan).

Un chercheur de Novartis avait participé à ces recherches en cachant son affiliation, et avait maquillé les résultats pour affirmer que ce médicament était non seulement efficace contre l'hypertension artérielle mais aussi contre les angines de poitrine et les attaques cérébrales.

Novartis Pharma avait utilisé ces résultats pour promouvoir ce médicament, commercialisé sous le nom de Diovan au Japon où il génère plus de 100 milliards de yens (852 millions de francs) de revenus annuels. Ce produit est vendu dans plus d'une centaine de pays.

Suite à un autre scandale concernant cette fois un traitement contre la leucémie, le géant pharmaceutique de Bâle avait balayé début avril son équipe de direction au Japon et promis «un changement culturel».

Le chef de sa division mondiale de médicaments, David Epstein, était venu en personne à Tokyo annoncer le renvoi de trois hauts dirigeants: la numéro un de Novartis Holdings Japan, Hiroko Ishikawa, celui de Novartis Pharma (branche médicament), Yoshiyasu Ninomiya, et le chef de sa branche d'étude sur les cancers, Kazuo Asakawa. Tous avaient été remplacés par des étrangers.

(afp/nxp)

Créé: 11.06.2014, 09h19

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Bolsonaro chez Trump
Plus...