Trump nomme Barr ministre de la Justice

Etats-UnisLe président américain a choisi un ancien proche de George H.W. Bush pour un poste dans son administration.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le président américain Donald Trump a annoncé vendredi nommer au poste de ministre de la Justice William Barr, un juriste républicain respecté qui a déjà occupé cette fonction au début des années 1990 sous la présidence de George H.W. Bush.

«Depuis le début, je l'avais placé en tête de liste», s'est justifié Donald Trump. William Barr remplacera Jeff Sessions, que le président a limogé le mois dernier, faisant craindre une reprise en main de la très sensible enquête russe. «Il est respecté par les républicains et par les démocrates», a assuré le président.

Vote du Sénat

William Barr, 68 ans, doit désormais être confirmé par un vote du Sénat, conformément à la Constitution. Compte-tenu des vacances parlementaires, il est peu probable qu'il entre en fonction avant l'année prochaine.

Alors que Washington bruissait de rumeurs sur sa nomination, le sénateur républicain Richard Burr avait estimé jeudi que «ce serait un bon choix». Les démocrates n'ont pas immédiatement réagi à l'annonce du président.

Depuis un mois, l'intérim au ministère de la Justice est assuré par Matthew Whitaker, soupçonné, en raison de ses déclarations passées, d'être en mission commandée pour rogner les ailes du procureur spécial Robert Mueller.

Bête noire du président

Robert Mueller, un ancien chef du FBI devenu bête noire du président, est chargé d'établir s'il y a eu ou non collusion entre Moscou et l'équipe de campagne de Donald Trump lors de la présidentielle de 2016.

William Barr connaît bien Robert Mueller, dont il a été le chef quand il était ministre de la Justice de George H.W. Bush de 1991 à 1993. Robert Mueller dirigeait alors la direction des affaires pénales du ministère.

En mai 2017, quand Robert Mueller a été chargé de l'enquête russe, William Barr avait loué ce choix dans une interview. Il s'était dit «confiant» sur le fait que le procureur spécial «ne laisserait pas l'enquête dégénérer en chasse aux sorcières sans fin». Quelques mois plus tard, il regrettait toutefois que des membres de l'équipe Mueller aient fait des dons à des candidats démocrates.

Un ancien de la CIA

Diplômé de l'université de Columbia, William Barr a travaillé pour la CIA, pour des tribunaux de la capitale fédérale et des cabinets de droit privé avant de se mettre au service du président H.W. Bush, décédé vendredi dernier.

Après l'élection du démocrate Bill Clinton, il était parti dans le secteur privé, notamment au service de l'opérateur de télécoms américain Verizon. Il travaillait dernièrement pour un grand cabinet d'avocats new-yorkais. (afp/nxp)

Créé: 07.12.2018, 16h18

Galerie photo

En images, les décisions de Trump à la Maison Blanche (Janvier-juin 2017)

En images, les décisions de Trump à la Maison Blanche (Janvier-juin 2017) Dès son intronisation, le nouveau président a signé des décrets souvent controversés qui tranchent avec l'administration Obama. Sa présence à la Maison Blanche continue de faire des remous auprès des citoyens.

Articles en relation

Une femme de ménage de Trump est sans-papiers

Etats-Unis Une femme immigrée clandestine travaille depuis cinq ans dans le club de golf de Bedminster appartenant au groupe de Donald Trump. Plus...

Affaire russe: Trump ne savait rien d'une visite

Etats-Unis Le président américain a réaffirmé qu'il ignorait tout de la rencontre de membres de son équipe et des Russes, en juin 2016, à la Trump Tower. Plus...

Trump a l'intention de taxer les autos importées

Guerre commerciale Le président américain a menacé mercredi de taxer les voitures importées aux Etats-Unis pour protéger son industrie automobile. Plus...

Trump pourrait gracier Paul Manafort

Etats-Unis Le président américain n'exclut pas de gracier son ancien directeur de campagne, Paul Manafort, jugé coupable de fraude fiscale et bancaire. Plus...

Le patron de la Fed fait fi des critiques de Trump

Etats-Unis Suite aux critiques de Trump sur la hausse des taux de la banque de la Réserve fédérale, son président, Jerome Powell, s'est montré au contraire très confiant. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Genève: les polices municipales pourraient disparaître
Plus...