«Shutdown»: les touristes suisses seront dédommagés

Etats-UnisLes touristes affectés par le «Shutdown» peuvent se faire rembourser les prestations dont ils n'ont pas pu bénéficier aux Etats-Unis.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La plupart des groupes d'agences de voyage ont dédommagé leurs clients qui se sont retrouvés devant des portes closes aux Etats-Unis.

Si une prestation réservée, comme l'hébergement dans des parcs nationaux ou des billets pour des attractions, n«est pas fournie, le client sera remboursé dès son retour, écrit mercredi Hotelplan Suisse dans un communiqué. D'autres prestations, telles les vols ou voitures de location, sont exclues de cette règle, puisqu'elles ne sont pas affectées par le blocage budgétaire.

Le même principe fait foi chez Kuoni: «un client qui a réservé un hôtel dans un parc national et n'a pas pu bénéficier des nuitées sera remboursé», a déclaré à l'ats Julian Chan, porte-parole. Quelque 70 personnes sont concernées, 60 autres dorment dans des camping-cars. Jusqu'à fin octobre, environ 1300 clients devraient prendre le chemin des Etats-Unis, alors que 900 y sont actuellement.

Tui Suisse, filiale de la plus grosse agence de voyages européenne, souhaite également rembourser les prestations qui n'ont pas pu être fournies. «Nous essayons toutefois de trouver des solutions individuelles», a précisé son porte-parole Roland Schmid.

Touristes sur place

Les modifications de réservations sont légion chez l'agence Globetrotter. Quelque 850 clients se trouvent actuellement aux Etats-Unis et environ 350 autres devraient s'y rendre dans les dix jours.

Dans un communiqué, l'agence de voyages presse ces personnes de trouver des options alternatives aux parcs nationaux. En outre, les modifications de réservations n'entraîneront pas de frais liés mais la différence ne sera pas remboursée si les clients se rendent dans des établissements plus chers.

«Nous ne savons cependant pas si tous les parcs sont concernés par le 'Shutdown', quelques-uns étant, semble-t-il, maintenus ouverts par des volontaires», souligne Globetrotter. La fermeture des parcs nationaux a suscité chez les clients «le plus gros énervement» lié au «Shutdown».

Créé: 02.10.2013, 16h03

Articles en relation

Obama est privé d'Instagram par le «shutdown»

Etats-Unis Le blocage de l’administration américaine porte un coup à la présence d'Obama sur les réseaux sociaux. Le compte Instagram de la Maison-Blanche ralentit son activité. Plus...

Premier jour de paralysie pour l'Etat fédéral

Etats-Unis Des centaines de milliers de fonctionnaires américains ont été forcés mardi d'entamer des congés sans solde pour une période indéterminée, faute d'accord budgétaire au Congrès. Plus...

Les républicains veulent «rouvrir» l'Etat fédéral par étapes

Etats-Unis Les républicains de la Chambre des représentants américaine envisagent de voter sur des mini-lois de finances pour rouvrir les agences gouvernementales une par une. Plus...

Obama dénonce une «croisade idéologique»

Etats-Unis Le président Barack Obama a accusé ses adversaires républicains au Congrès d'avoir provoqué mardi la fermeture partielle des administrations américaines au nom d'une «croisade idéologique». Plus...

Le «shutdown» et son impact sur l'économie

Etats-Unis Au-delà des bureaux fermés et du bras de fer politique entre Républicains et Démocrates, le «shutdown» américain aura un impact très important sur l'économie américaine et mondiale. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.