San Francisco suffoque sous les fumées

IncendieL'air à San Francisco est devenu irrespirable, en raison de l'incendie qui a dévasté le nord de la Californie. Ecoles fermées, «Cable Cars» à l'arrêt et vols perturbés.

Image: DR/twitter

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les autorités de San Francisco, où les écoles publiques étaient fermées vendredi, ont recommandé aux habitants de demeurer à l'intérieur en raison de la pollution de l'air provoquée par un incendie géant dans le nord de la Californie.

Les fameux «Cable Cars», ces tramways à traction par câble emblématiques de San Francisco, devaient également rester à l'arrêt vendredi, remplacés par des navettes.

A la demande de la maire London Breed, les transports publics étaient gratuits vendredi.

Les vols à l'aéroport international de San Francisco étaient également perturbés en raison de la visibilité réduite.

La qualité de l'air s'est dégradée jeudi pour atteindre un niveau jugé «très malsain», ont indiqué les autorités sanitaires de la municipalité californienne.

Des résidents publiaient sur les réseaux sociaux des photos du célèbre pont du Golden Gate difficilement visible dans cette atmosphère chargée en particules.

L'incendie, qui continue à ravager le nord de la Californie, a fait plus de 60 morts, des centaines de personnes restant disparues.

Le président américain Donald Trump doit se rendre samedi en Californie à la rencontre des victimes des feux.

(afp/nxp)

Créé: 16.11.2018, 15h36

Articles en relation

Feux en Californie: plus de 600 disparus

Etats-Unis Plus de 600 personnes ont disparu dans les incendies en Californie, où Trump est attendu samedi. Plus...

Incendie en Californie: «Le feu est arrivé si vite»

Etats-Unis Des survivants des flammes qui ravagent l'Etat américain ont livré des témoignages poignants dans divers médias. Plus...

Californie: pas d'accalmie sur le front des incendies

États-Unis Les soldats du feu ont terminé leur sixième jour de combat contre les flammes qui ravagent le nord de l'État. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le Conseil des Etats vote deux semaines de congé paternité
Plus...