Raid kurde contre Daech au nord de l'Irak

ConflitDans la nuit de vendredi à samedi, les forces kurdes ont arrêté et tué plusieurs membres du groupe EI à Riyadh en Irak.

Un combattant kurde devant un drapeau du groupe Etat islamique, dans le nord de l'Irak ( Sinjar, province de Nineveh). (Image d'illustration - 13 novembre 2015).

Un combattant kurde devant un drapeau du groupe Etat islamique, dans le nord de l'Irak ( Sinjar, province de Nineveh). (Image d'illustration - 13 novembre 2015). Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les forces kurdes ont mené une opération commando près de Hawijah, dans le nord de l'Irak, ont annoncé samedi des sources locales. Elle a conduit à la capture et à la mort de plusieurs cadres de l'organisation djihadiste Etat islamique (EI).

Le raid a eu lieu dans la nuit de vendredi à samedi dans la ville de Riyadh, au sud-est du fief du groupe EI Hawijah, selon des sources de sécurité. «Des combats ont éclaté entre les deux camps, ce qui a entraîné la mort de plusieurs membres de Daech (acronyme en arabe de l'EI) et l'arrestation» d'autres personnes du groupe, a déclaré Sarhad Qadir, un général de police dans la région de Kirkouk.

Un leader local tué

Un leader local du groupe Etat islamique appelé Hussein al-Assafi aurait été tué durant l'opération. Assafi avait prêté allégeance au groupe EI lorsque le groupe s'était emparé de vastes régions d'Irak en juin 2014, devenant ensuite chef à Riyadh, selon un responsable de la municipalité de Hawijah avant l'invasion par l'EI, Ibrahim al-Juburi.

Des sources ont affirmé que l'opération a été menée avec l'appui de commandos américains. Le porte-parole de la coalition anti-EI conduite par les Etats-unis, le colonel Steve Warren, a cependant démenti toute implication.

Assaut kurde en octobre

Rokan Mekhlef Jassem, un capitaine de police de Hawijah, a fait état de la mort de 12 combattants de l'EI et de l'arrestation de neuf membres de l'organisation. Des chiffres encore non confirmés par le gouvernement de la région autonome du Kurdistan.

Le 23 octobre, des forces spéciales américaines avaient participé avec des combattants kurdes à l'assaut d'une prison de l'EI dans cette région, libérant 70 prisonniers sur le point d'être exécutés, selon Washington. Un soldat d'élite américain avait été tué dans l'opération. (ats/nxp)

Créé: 27.12.2015, 00h47

Articles en relation

L'attaque contre un aéroport d'Istanbul revendiquée

Turquie Un groupuscule kurde autrefois lié au Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) a revendiqué samedi l'attaque au mortier qui a visé mercredi le deuxième aéroport d'Istanbul. Plus...

Montée de Daech: le roi d'Arabie accuse Assad

Etat islamique Selon Salmane d'Arabie saoudite, le président syrien a favorisé la montée de l'Etat islamique en Syrie. Plus...

Daech a perdu du terrain en Syrie et en Irak

Terrorisme Le groupe djihadiste a perdu 14% du territoire qu'il possédait en 2014 dans ces deux pays, mais a conquis de nouvelles régions. Plus...

Des tweets pour connaître Daech

Un autre regard Plus...

Les salves sur les fonds de Daech se précisent

Financement du terrorisme L’ONU, le Groupe d’action financière et l’Arabie saoudite ont annoncé vouloir étouffer le califat. Un pari hasardeux Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Manifs partout en Suisse
Plus...