Pyongyang parvient à contourner les sanctions

ONUSelon un rapport remis à l'ONU, Pyongyang continue ses importations illégales, que ce soit de pétrole, d'alcool ou de voitures de luxe.

Le groupe d'experts indique avoir des preuves prouvant que les quotas d'importations autorisées de pétrole raffiné ont été dépassés. (Image d'illustration)

Le groupe d'experts indique avoir des preuves prouvant que les quotas d'importations autorisées de pétrole raffiné ont été dépassés. (Image d'illustration) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Corée du Nord, frappée par une série de sanctions de l'ONU, importe illégalement de plus en plus de pétrole et continue à s'approvisionner en voitures de luxe et alcool, indique un rapport annuel d'experts remis lundi aux quinze membres du Conseil de sécurité.

«La Corée du Nord viole les résolutions (de l'ONU) en important illégalement du pétrole». Ce pays «a augmenté les achats grâce notamment à de plus en plus de gros pétroliers battant pavillon étranger livrant directement (leur cargaison) à la Corée du Nord», précisent dans leur document les experts chargés de contrôler l'application des sanctions.

En 2017, plusieurs séries de mesures internationales ont été imposées à Pyongyang, limitant ses importations de pétrole et interdisant ses exportations de charbon, de pêche ou de textile, afin de pousser ce pays à arrêter ses programmes d'armement nucléaire et balistique. En vain à ce jour.

Moscou et Pékin veulent des preuves supplémentaires

Le groupe d'experts indique avoir reçu, comme l'année précédente, un rapport des États-Unis, avec des images satellitaires et des données, couvrant une période allant du 1er janvier au 31 octobre 2019 et prouvant que les quotas d'importations autorisées de pétrole raffiné ont été dépassés.

«La Russie et la Chine ont demandé des preuves supplémentaires pour émettre un jugement», écrivent les experts dans leur document auquel a eu accès l'AFP. «La Corée du Nord continue de contourner les résolutions de l'ONU en exportant de manière illicite notamment du charbon et du sable», note aussi leur rapport. Pyongyang poursuit aussi «ses importations de biens» interdits, «incluant des véhicules de luxe, de l'alcool et de la robotique».

Le pays garde «un accès aux réseaux bancaires internationaux en violation des résolutions de l'ONU, via surtout des intermédiaires. Il continue d'acheter illégalement de la monnaie virtuelle et de mener des cyber-attaques contre des banques pour contourner les sanctions financières», rapportent aussi les experts.

Souvent suspectée d'aider la Corée du Nord en dépit des sanctions, la Chine a souligné lundi dans un communiqué de sa mission à l'ONU avoir «toujours fidèlement et sérieusement rempli ses obligations internationales» malgré les «énormes pertes» subies par Pékin dans l'application des décisions de l'ONU. «Il est impératif (...) de faire des ajustements» au bénéfice des civils nord-coréens, a ajouté la mission chinoise, en rappelant avoir proposé fin 2019 avec la Russie une résolution permettant la levée des interdictions concernant notamment la pêche et le textile. (afp/nxp)

Créé: 11.02.2020, 03h57

Articles en relation

Nouvelles sanctions US contre la Corée du Nord

Asie Washington a imposé mardi de nouvelles sanctions contre Pyongyang tout en appelant au dialogue. Plus...

ONU: les sanctions contre Pyongyang à l'étude

Diplomatie Moscou et Pékin proposent au Conseil de sécurité de l'ONU un allègement de sanctions contre la Corée du Nord. Plus...

Kim promet une «action sidérante» contre les USA

Nucléaire Pyongyang a annoncé la fin du moratoire sur les essais nucléaires et annoncé une action «sidérante» contre les Etats-Unis. Les USA ont réagi avec modération. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le coronavirus est à Genève
Plus...