Premier vol humain de SpaceX programmé en 2019

Etats-UnisL'agence spatiale américaine a annoncé jeudi que le premier vol d'une fusée SpaceX transportant deux astronautes aurait lieu en juin 2019. Il s'agirait d'une première historique.

Le premier vol habité d'une fusée SpaceX est programmé pour juin 2019.

Le premier vol habité d'une fusée SpaceX est programmé pour juin 2019. Image: NASA

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'agence spatiale américaine a annoncé jeudi que le premier vol d'une fusée SpaceX transportant deux astronautes vers la Station spatiale internationale (ISS) devrait avoir lieu en juin 2019. Il s'agirait d'une première historique.

Un vol à bord d'un vaisseau conçu par Boeing devrait suivre en août 2019, a indiqué la Nasa. Le calendrier a connu de nombreux reports, comme c'est souvent le cas dans le domaine spatial. La Nasa entend désormais communiquer mensuellement sur ces échéances.

«Toutefois, les dates de lancement garderont un degré d'incertitude, et nous anticipons qu'elles pourraient changer au fur et à mesure que nous nous rapprochons des lancements», a déclaré Phil McAlister, directeur des vols privés à la Nasa. «Ce sont des appareils nouveaux et les équipes d'ingénieurs ont encore beaucoup de travail avant que les systèmes ne soient prêts à voler».

Ces deux vols sont considérés comme des tests: les deux astronautes transportés par chaque système passeront deux semaines à bord de l'ISS, avant de revenir sur Terre. A terme, la Nasa utilisera SpaceX et Boeing pour emmener ses astronautes sur l'ISS pour les missions régulières, qui durent environ six mois.

Tests non habités début 2019

Avant ces deux tests habités, SpaceX effectuera un test non habité en janvier 2019 et Boeing en mars 2019. SpaceX utilisera sa fusée Falcon 9, au sommet de laquelle sera attaché le vaisseau ou capsule «Crew Dragon». Actuellement, elle utilise une première version de la capsule Dragon pour convoyer du matériel vers l'ISS.

Quant à Boeing, son vaisseau «Starliner» sera propulsé dans l'espace par la fusée Atlas V de United Launch Alliance, le constructeur historique de fusées pour le gouvernement américain, aujourd'hui une joint-venture entre Lockheed Martin et Boeing.

Depuis 2011, la Nasa est contrainte d'acheter des places à bord des Soyouz russes pour envoyer ses astronautes sur l'ISS. Elle avait passé contrat avec SpaceX et Boeing pour qu'ils prennent le relais et espère que leurs fusées et vaisseaux seront prêts avant la fin 2019, car le contrat avec la Russie expire en novembre 2019.

(ats/nxp)

Créé: 05.10.2018, 21h14

Articles en relation

Premiers touristes lunaires prévus pour 2023

Espace SpaceX a annoncé qu'un milliardaire japonais serait le premier passager privé à se rendre autour de la Lune, en 2023. Plus...

Voyage autour de la Lune: SpaceX a un client

Espace La société spatiale d'Elon Musk SpaceX a annoncé jeudi qu'elle avait un premier client privé pour un voyage autour de la Lune. Plus...

Les astronautes qui voleront avec Boeing et SpaceX

Espace La Nasa présente les neuf astronautes qui se rendront dans l'espace en 2019 dans des navettes privées. Plus...

Tesla : les frasques d'Elon Musk inquiètent

Technologie Le fantasque milliardaire, patron de Tesla et de SpaceX, se met en colère un peu trop souvent. Il a franchi la ligne jaune sur Twitter ce week-end. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Grève: la crudité de certains slogans a choqué
Plus...