Plus de 90 tonnes d'huile de palme récoltées

Hong KongUne collision entre deux navires est à l'origine de la fuite. Des bateaux ont été envoyés pour nettoyer les eaux.

Vidéo: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Plus de 90 tonnes d'huile de palme ont été ramassées en mer et sur les rivages de Hong Kong et une dizaine de plages fermées. Ces mesures sont consécutives à une collision entre deux bateaux, à l'origine d'un nouvel accident environnemental dans le territoire.

Des poissons morts et des débris couverts de résidus huileux jonchaient les plages de Hong Kong mercredi, six jours après la collision survenue dans l'estuaire de la Rivière des Perles. Selon les médias locaux, environ 1000 tonnes d'huile de palme se sont répandues en mer après cette collision.

Cette pollution a déclenché la colère des habitants et des défenseurs de l'environnement, moins d'un an après l'arrivée d'une marée de déchets sur les côtes de Hong Kong. Les étiquettes retrouvées sur les débris indiquaient à l'époque qu'ils provenaient du territoire chinois.

Plages fermées

Mardi soir, le gouvernement de la «région administrative spéciale» de Hong Kong a annoncé avoir collecté 93 tonnes d'huile de palme solidifiée et a ajouté que la quantité d'huile dans les eaux entourant le territoire diminuait. Treize plages ont été fermées depuis l'accident.

On ne sait pas encore avec exactitude ce que sera l'impact de cette fuite sur l'environnement, notamment sur l'espèce menacée des dauphins blancs de Chine.

Vaste opération

Une vaste opération de nettoyage a été organisée dès lundi à Hong Kong au lendemain de l'arrivée d'une énorme nappe d'huile de palme. Neuf navires ont été envoyés pour nettoyer l'huile de palme dans les eaux situées au sud et au sud-ouest de Hong Kong, ont-elles ajouté, indiquant que les opérations de nettoyage avaient débuté samedi.

Selon les services responsables des affaires culturelles et des loisirs, le personnel chargé de nettoyer les plages utilise des bandes absorbantes pour empêcher la dispersion de l'huile et les services gouvernementaux ont reçu l'ordre de nettoyer l'eau.

Impact sur la faune et la flore

L'huile de palme est «sans danger pour le corps humain», ont indiqué ces services dimanche soir dans un communiqué. Mais les associations de protection de l'environnement craignent un impact sur la faune et la flore et accusent le gouvernement de ne pas s'être suffisamment mobilisé pour endiguer la fuite.

«Même si nous ne voyons pas d'oiseaux couverts de pétrole noir, l'huile de palme est dangereuse pour la vie sauvage et attire les bactéries», note Gary Stokes de Sea Shepherd. En outre, selon lui, l'huile risque de priver d'oxygène la faune et la flore sous-marines. (afp/nxp)

Créé: 07.08.2017, 15h45

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Croisières: les superpaquebots débarquent
Plus...