Père et fille retrouvés morts dans un appart'

FranceLa thèse d'un infanticide est privilégiée après la découverte des corps d'un trentenaire et de sa fillette de 8 ans dans les Pyrénées-Orientales françaises.

Des investigations sont en cours sur les circonstances exactes du drame.

Des investigations sont en cours sur les circonstances exactes du drame. Image: Archive/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une enquête a été ouverte après la découverte dimanche à Saillagouse (Pyrénées-Orientales), des corps d'un homme et de sa fillette de 8 ans, un possible infanticide suivi d'un suicide, sur fond de séparation des parents, a-t-on appris lundi de sources concordantes.

Un deuxième enfant, le frère de la jeune victime, lui aussi âgé de 8 ans, était présent dans le logement, mais n'a pas été blessé, selon le procureur de la République de Perpignan, Jean-Jacques Fagni. L'enfant a été hospitalisé ainsi que sa mère.

Aucun élément n'a été communiqué sur les causes des deux décès. «Les premiers éléments [à confirmer] nous conduisent vers une responsabilité du père, récemment séparé de sa conjointe, mère des deux enfants», a indiqué le procureur dans un communiqué.

Responsabilité du père en question

Des investigations sont en cours sur les circonstances exactes ayant conduit à ces homicides, ajoute le procureur.

Selon les premiers éléments de l'enquête, l'alerte a été donnée dimanche vers 22h par la mère de l'enfant, selon une source proche de l'enquête.

Les secours ont découvert le corps du père, âgé d'une trentaine d'années, et celui de sa fillette dans l'appartement situé dans une résidence de logements sociaux, à Saillagouse, une commune proche de la station de Font-Romeu.

Selon des informations recueillies par le quotidien L'Indépendant, la famille s'était installée depuis peu dans la commune. (afp/nxp)

Créé: 30.09.2019, 15h59

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le Conseil fédéral contre l'interdiction totale de la pub pour le tabac
Plus...