Manifs contre une «constitution religieuse»

TurquieLa police a dispersé par la force mardi plusieurs manifestations de partisans de la laïcité dans le pays.

A Izmir, Ankara et Istanbul, des manifestants qui protestaient contre les propos du président du Parlement en faveur d'une «Constitution religieuse», ont été dispersés par la police. (Image - Ankara - 26 avril 2016)

A Izmir, Ankara et Istanbul, des manifestants qui protestaient contre les propos du président du Parlement en faveur d'une «Constitution religieuse», ont été dispersés par la police. (Image - Ankara - 26 avril 2016) Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«La Turquie est laïque et le restera», ont scandé mardi matin une centaine de manifestants réunis devant l'une des entrées de l'Assemblée nationale à Ankara. La police antiémeutes est intervenue à coups de gaz lacrymogène pour disperser par la force les manifestants, a constaté un photographe de l'AFP.

La veille, le président du Parlement avait appelé de ses voeux une «Constitution religieuse».

En début de soirée, quelque 300 personnes qui manifestaient sur la rive asiatique d'Istanbul ont été dispersées par la police qui a tiré des balles en plastique, selon un autre photographe de l'AFP. Un autre rassemblement a été réprimé à Izmir (ouest).

La police a procédé à plusieurs interpellations, selon les photographes.

Propos mal accueillis

Les manifestants protestaient contre des propos prononcés lundi par le président du Parlement Ismail Kahraman, membre du Parti de la justice et du développement (AKP, islamo-conservateur au pouvoir) du président Recep Tayyip Erdogan.

«En tant que pays musulman, pourquoi devrions-nous être dans une situation où nous sommes en retrait de la religion ? Nous sommes un pays musulman (...) Avant toute autre chose, la laïcité ne doit pas figurer dans la nouvelle Constitution», a dit Ismail Kahraman.

Rattrapé par la polémique en Croatie, où il était en déplacement mardi, le chef de l'Etat turc a pris ses distances avec Ismail Kahraman. «Le président de notre Parlement a exprimé ses propres opinions», a-t-il déclaré.

Une garantie

«En ce qui me concerne, ce que je pense à ce sujet est clair depuis le début», a poursuivi Recep Tayyip Erdogan. «L'Etat se tient à égale distance de tous les groupes religieux (...) C'est cela la laïcité». Cité par l'agence de presse Dogan, Ismail Kahraman a lui aussi déclaré qu'il n'avait fait qu'«exprimer (ses) opinions personnelles».

Depuis son arrivée au pouvoir en 2002, l'AKP est accusé par ses détracteurs de vouloir islamiser la société turque. Cette formation a libéralisé le port du voile islamique autrefois strictement interdit dans la fonction publique et les universités.

La déclaration de M. Kahraman a provoqué une levée de boucliers des partis d'opposition. Dans une rare unanimité, ces derniers ont appelé à sa démission.

«La laïcité est la garantie de la liberté de culte», a lancé le chef de file de l'opposition laïque au Parlement, Kemal Kiliçdaroglu, lors d'un discours devant ses députés du CHP (parti républicain du peuple).

Griefs

Il a accusé le régime islamo-conservateur de vouloir «détruire la République».

L'AKP «a montré son vrai visage», a assuré pour sa part Figen Yuksekdag, coprésidente du Parti démocratique des peuples (HDP, prokurde).

Depuis la reconduction de l'AKP au pouvoir, en novembre, l'une des priorités du gouvernement est de doter la Turquie d'une nouvelle loi fondamentale pour remplacer celle héritée de la junte militaire après le putsch de 1980. (ats/nxp)

Créé: 27.04.2016, 04h41

Articles en relation

Genève refuse de retirer la photo qui fâche la Turquie

Place des Nations Le consulat de Turquie estimait l’image offensante pour son président. La Mairie invoque la liberté d’expression. Plus...

La Ville refuse de retirer une photo qui dérange

Genève La Ville n'a pas accédé à la demande de la Turquie, concernant le retrait d'un cliché qui ne convenait pas au président turc. Plus...

Tous avec Demir Sönmez et contre la Turquie autoritaire

La revue des blogs Haykel Ezzeddine est solidaire, Gorgui Ndoye est fier de Continent Premier, Michèle Roullet aime le mot juste, Pascal Holenweg et la vache à lait... Plus...

Le chef du Parlement contre la laïcité

Turquie Le président du Parlement turc veut une «Constitution religieuse». Plus...

Ankara proteste auprès de Genève pour une photo

Turquie Le consulat turc a demandé le retrait du cliché exposé sur la Place des Nations. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.