Mahmoud Abbas réélu à la tête de l'OLP

ÉlectionLe dirigeant de 82 ans conserve son mandat de leader de l'Organisation de libération de la Palestine.

Mahmoud Abbas

Mahmoud Abbas Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Mahmoud Abbas a été reconduit dans la nuit de jeudi à vendredi à la tête de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), à l'issue d'une réunion du parlement de l'OLP marquée par ses propos controversés sur les juifs. M. Abbas, 82 ans, «a été proposé et unanimement approuvé comme le président de l'Etat de Palestine», a dit à l'AFP un haut conseiller de M. Abbas, Nabil Chaath, après cette session du Conseil national palestinien (CNP) commencée lundi.

Les partisans de M. Abbas assimilent de fait l'élection au poste de président de l'OLP, organisation historique reconnue internationalement comme représentant les Palestiniens des Territoires et de la diaspora, à celle de président de l'Etat de Palestine.

L'Etat de Palestine est reconnu par plus de 130 membres des Nations unies - mais pas Israël, les Etats-Unis ou les principaux pays de l'Union européenne. Il a le statut d'Etat observateur non-membre à l'ONU.

Rivaux d'Abbas écartés

Le CNP a aussi élu un nouveau comité exécutif, plus haut organe collectif officiant littéralement comme le cabinet de M. Abbas. Quinze membres ont été nommés, au lieu de 18, pour laisser de la place au Hamas, grand rival de M. Abbas, et à deux formations plus petites. Ces trois mouvements ont boycotté le CNP.

Neuf des quinze membres du comité exécutif sont des nouveaux venus. La réunion du CNP était considérée comme devant surtout servir à consolider les positions de M. Abbas. Des rivaux potentiels comme Yasser Abed Rabbo ont été écartés du comité exécutif.

M. Abbas a été élu président de l'Autorité palestinienne en 2005 pour quatre ans, mais est resté à son poste faute d'élections, à cause des divisions intestines palestiniennes. Les attentes avant la réunion du CNP, réuni en session régulière pour la première fois depuis 1996, étaient extrêmement limitées.

Déclaration contestée

Les travaux ont été marqués par des propos très contestés de M. Abbas sur les causes des massacres perpétrés contre les juifs à travers l'histoire, qu'il a imputés davantage à leurs activités financières qu'à l'antisémitisme. Ces déclarations ont attiré à M. Abbas des condamnations de toutes parts, non seulement d'Israël, mais de l'ONU, des Etats-Unis ou de l'Union européenne.

Jeudi, la Suisse s'est associée à la condamnation des Nations unies. Elle «condamne les remarques inacceptables concernant les origines de l'Holocauste et la légitimité d?Israël», a indiqué le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) dans un communiqué. La Confédération «reste engagée à combattre toute forme d'antisémitisme et toute tentative de rendre triviale ou nier l?Holocauste». M. Abbas n'est pas revenu sur le sujet dans son discours de clôture prononcé très tôt vendredi matin. (ats/nxp)

Créé: 04.05.2018, 11h41

Articles en relation

Les propos d'Abbas jugés «inacceptables» par l'ONU

Proche-Orient Un responsable onusien affirme que le discours de Mahmoud Abbas devant le parlement de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP) est truffé d'insultes antisémites. Plus...

Abbas veut protéger les petits Palestiniens

Proche-Orient Mahmoud Abbas a appelé lundi soir à éloigner les enfants de la frontière entre la bande de Gaza et Israël. Plus...

Israël: Abbas insulte l'ambassadeur des USA

Palestine Le président palestinien a traité lundi l'ambassadeur américain en Israël de «fils de chien». Des propos dénoncés par la Maison Blanche. Plus...

Paid Post

Le casual dating est-il fait pour vous?
L’idée d’une rencontre purement sexuelle sans aucun engagement peut paraître séduisante, mais une petite mise au point s’impose.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Papyrus: les régularisés gagnent plus et vont mieux que les illégaux
Plus...