Les Clooney font un don pour la marche anti-armes

Tuerie en FlorideGeorge et Amal Clooney vont donner 500'000 dollars pour soutenir la manifestation pour le contrôle des armes à feu annoncée pour le 24 mars à Washington.

George et Amal Clooney.

George et Amal Clooney. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La «marche» à laquelle les Clooney concèdent un généreux don est organisée par des lycéens rescapés de la fusillade qui a fait 17 morts mercredi dernier en Floride. «Amal et moi sommes si inspirés par le courage et l'éloquence de ces jeunes garçons et filles du lycée Stoneman Douglas», a indiqué George Clooney dans une déclaration transmise par son agent.

«Notre famille sera présente le 24 mars aux côtés de cette génération incroyable de jeunes gens venus de tout le pays, et aux noms de nos enfants Ella et Alexander, nous faisons don de 500'000 dollars (environ autant de francs suisses) pour aider à financer cet événement fondateur. La vie de nos enfants en dépend», a-t-il ajouté.

Des lycéens, s'exprimant via le hashtag Twitter #NeverAgain (PlusJamais), créé après la tuerie pour réclamer des mesures, ont exprimé «leur extrême gratitude» aux Clooney pour «ce don étonnant».

«Les soutiens affluent, nous avons hâte de manifester», ont-ils ajouté. De nombreux élèves rescapés de la fusillade de Parkland se sont mobilisés ces derniers jours pour dénoncer l'inaction politique face à la multiplication des fusillades en milieu scolaire aux Etats-Unis ces dernières années.

Une «Marche pour nos vies»

Leurs interventions, retransmises parfois en direct à la télévision, ont constitué un élément nouveau dans un débat qui paraissait bloqué. Les élèves ont notamment annoncé dimanche qu'ils organiseraient une «Marche pour nos vies» à Washington et d'autres villes du pays, pour réclamer un contrôle plus strict sur les armes à feu.

Nikolas Cruz, un ancien élève du lycée Marjory Stoneman Douglas de Parkland, au nord de Miami (Floride), a ouvert le feu au fusil semi-automatique mercredi dans les couloirs de l'établissement, faisant 17 morts dont une majorité d'adolescents.

Malgré des signalements pour comportement violent, Cruz, 19 ans, avait légalement acheté l'arme avec laquelle il a perpétré cette fusillade, l'une des plus meurtrières de l'histoire américaine.

De Jennifer Lopez à Luis Fonsi en passant par Kim Kardashian ou Ellen DeGeneres, plusieurs célébrités américaines sont également montées au créneau depuis la fusillade pour réclamer un contrôle plus strict des armes à feu. (afp/nxp)

Créé: 20.02.2018, 20h44

Galerie photo

Fusillade dans une école de Floride

Fusillade dans une école de Floride Une fusillade a éclaté dans une école de Floride, aux Etats-Unis, le 14 février 2018.

Articles en relation

Nouvelle comparution du tueur de Parkland

Etats-Unis Nikolas Cruz, l'auteur de la tuerie dans un lycée de Floride, a été entendu par un tribunal dans le cadre d'une audience technique. Plus...

«Nous avions ce monstre sous notre toit»

Fusillade en Floride L'auteur de la tuerie dans une école de Floride était hébergé chez un couple d'amis depuis la mort de sa mère. Il est décrit comme «un jeune homme naïf désirant intensément avoir une petite amie». Plus...

La police avait reçu une alerte dénonçant le tireur

Fusillade en Floride La police américaine a admis avoir été avertie de la dangerosité de l'auteur de la fusillade qui a fait 17 morts. Mais la procédure en vigueur n'a pas été respectée. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

RTS: l'actu ira à Lausanne
Plus...