Le pape épingle la malbouffe

VaticanA l'occasion de la Journée mondiale de l'alimentation, le souverain pontife a critiqué les mauvaises habitudes de 700 millions de personnes en surpoids.

Le pape a jugé «cruel, injuste et paradoxal» qu'il y ait aujourd'hui «de la nourriture pour tous et que tout le monde ne puisse pas y accéder»

Le pape a jugé «cruel, injuste et paradoxal» qu'il y ait aujourd'hui «de la nourriture pour tous et que tout le monde ne puisse pas y accéder» Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le pape a critiqué mercredi les habitudes alimentaires «mauvaises» voire «destructrices» des près de 700 millions de personnes en surpoids de la planète, dans un message envoyé à la FAO à l'occasion de la Journée mondiale de l'alimentation.

«Nous voyons comment la nourriture cesse d'être un moyen de subsistance pour devenir un moyen de destruction personnelle», a commenté le pape dans un message écrit à l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO). «Ainsi, devant les 820 millions de personnes affamées, nous avons sur l'autre plateau de la balance pratiquement 700 millions de personnes en surpoids, victimes d'habitudes alimentaires mauvaises», souligne le souverain pontife.

Le surpoids n'est plus seulement le symbole des «peuples de l'opulence», mais aussi un fléau dans les pays à faible revenu, «où on continue à manger peu et mal, en copiant des modèles alimentaires des régions développées», décortique le pape.

Les «pathologies liées à l'opulence» débouchent sur le diabète et les maladies cardiovasculaires, mais aussi l'anorexie et la boulimie. Il faut combattre les troubles alimentaires par «des styles de vie inspirés par une vision reconnaissante de ce qui nous est donné, en cultivant la tempérance, la modération, l'abstinence, la maîtrise de soi et la solidarité», recommande le pape argentin.

Le souverain pontife a par ailleurs jugé «cruel, injuste et paradoxal» qu'il y ait aujourd'hui «de la nourriture pour tous et que tout le monde ne puisse pas y accéder». Il regrette aussi que dans certaines régions du monde la nourriture soit «gaspillée, jetée, consommée en excès, ou bien destinée à d'autres fins qui ne sont pas alimentaires». (afp/nxp)

Créé: 16.10.2019, 13h30

Articles en relation

Un jeune enfant sur trois est mal nourri

Santé Dans un rapport, l’UNICEF affirme que 227 millions d’enfants de moins de cinq ans à travers le monde sont sous-nutris ou en surpoids. Plus...

Un senior sur deux est en surpoids en Suisse

Santé Plus de la moitié des retraités sont en surpoids, un phénomène inquiétant car cela augmente le risque de maladie cardiovasculaire, première cause de décès en Suisse. Plus...

Un enfant sur six est obèse ou en surpoids

Suisse Promotion Santé Suisse a publié jeudi le suivi de l'indice de masse corporelle (IMC) au cours de l'école obligatoire. C'est le secondaire qui compte le plus d'enfants en surpoids. Plus...

La fin du «fat shaming» sur les réseaux?

La fabrique des mèmes Video Repris et déclinés sur les réseaux sociaux, les mèmes sont une forme de consécration. Ou une longue descente aux enfers pour ceux qui en paient les frais. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Mort de Poulidor
Plus...