Le chalutier italien séquestré vers la Libye a été libéré

PiraterieSept personnes se trouvaient à bord d'un bateau de pêche capturé au large des côtes. Il s'agirait d'un acte de piraterie.

Le bateau se trouvait à une quarantaine de milles de la ville de Misrata.

Le bateau se trouvait à une quarantaine de milles de la ville de Misrata. Image: Photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un chalutier italien qui avait été contraint le vendredi 17 avril par des hommes armés à bord d'un remorqueur libyen de se diriger vers les côtes de ce pays a été sauvé par la marine militaire italienne, indique celle-ci dans un communiqué. Le bateau se dirige actuellement vers la Sicile d'où il était parti.

«En ce qui concerne le chalutier italien Airone, séquestré ce matin par un remorqueur, appartenant vraisemblablement aux forces de sécurité libyennes, alors qu'il se trouvait à environ 90 km au nord-ouest de Misrata, nous communiquons que le personnel de la marine militaire (...) est monté à bord de l'embarcation italienne et en a pris le contrôle», indique un bref communiqué officiel.

Les premières informations fournies par les médias italiens ont fait craindre que le chalutier avait été séquestré par des trafiquants d'être humains qui opèrent depuis les côtes libyennes.

Le bateau de pêche italien avait été capturé dans la nuit du jeudi à vendredi au large des côtes libyennes.

Le chalutier, parti du port de Trapani, à la pointe ouest de la Sicile, se trouvait à une quarantaine de milles au large de la ville libyenne de Misrata. Sept marins-pêcheurs, - trois Italiens et quatre Tunisiens -, se trouvaient à bord. (ats/nxp)

Créé: 17.04.2015, 12h53

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Maudet s'oppose au budget 2020
Plus...