Le Michigan s'attaque à la cigarette électronique

Etats-Unis La vente de recharges et de liquides aromatisés pour e-cigarettes sera interdite dans l'Etat américain.

Le Michigan s'apprête également à prohiber les affichages publicitaires pour les cigarettes électroniques.

Le Michigan s'apprête également à prohiber les affichages publicitaires pour les cigarettes électroniques. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'Etat américain du Michigan a annoncé mercredi l'interdiction des recharges aromatisées pour cigarettes électroniques dans le but de prévenir le vapotage chez les jeunes, alors que les autorités sanitaires s'inquiètent des effets sur la santé d'un produit longtemps présenté comme inoffensif.

«En tant que gouverneure, ma priorité numéro une est de protéger nos enfants», a déclaré la gouverneure Gretchen Whitmer. «Les vendeurs de produits de vapotage utilisent des parfums aux bonbons pour accoutumer les enfants à la nicotine, et du marketing trompeur pour faire croire que ces produits ne sont pas dangereux». La décision prendra effet sous quelques semaines, une fois que le texte sera finalisé, et sera valable six mois, renouvelables.

Les ventes de recharges et liquides de nicotine aromatisée seront interdites dans le commerce et en ligne dans le Michigan. L'Etat va aussi interdire tout marketing qui présenterait le vapotage comme «propre», «sûr» et «sain». Les affichages publicitaires pour les cigarettes électroniques seront également prohibés.

Juul dans le collimateur

Le succès des cigarettes électroniques aux Etats-Unis depuis quelques années, et notamment de la marque Juul chez les jeunes, a provoqué une réaction retardée mais de plus en plus sévère des autorités sanitaires au niveau fédéral mais aussi localement.

L'administration de Donald Trump a lancé des enquêtes sur Juul, basée à San Francisco, et a annoncé l'an dernier l'interdiction prochaine de la vente sur internet des recharges aromatisées du type chewing-gum ou nounours, qui plaisent aux plus jeunes. Sous pression, Juul a pris des mesures pour empêcher la vente de ses produits aux mineurs en ligne et chez ses distributeurs.

Interdites à San Francisco

Plusieurs Etats américains ont relevé depuis l'an dernier l'âge minimum pour acheter des cigarettes électroniques à 21 ans. San Francisco les a complètement interdites à la vente.

A cela s'ajoute une mystérieuse épidémie de maladies pulmonaires graves qui a touché à ce jour 215 vapoteurs et fait un mort, selon les Centres de contrôle et de prévention des maladies.

Les enquêteurs n'ont pas identifié de marque ni de produit spécifique ayant causé ces maladies, qui se manifestent par toux, essoufflement, douleurs de poitrine, et dans certains cas vomissements et diarrhées.

Mais dans «de nombreux cas», des substances au cannabis avaient été utilisées par les malades. Par précaution, les autorités fédérales ont appelé les Américains la semaine dernière à ne pas utiliser de recharges au cannabis, une pratique qui se banalise chez les vapoteurs. (ats/nxp)

Créé: 04.09.2019, 20h06

Articles en relation

Des jeunes hospitalisés après avoir vapoté

Cigarette électronique Une dizaine de jeunes américains ayant fumé des cigarettes électroniques ont été hospitalisés pour des maladies au poumon. Plus...

L'OMS veut réguler l'e-cigarette

Santé Les cigarettes électroniques sont «incontestablement nocives» et devront être régulées, selon un rapport de l'Organisation mondiale de la santé. Plus...

Les vapoteurs fument moins mais rechutent plus

Enquête Les fumeurs qui utilisent la cigarette électronique ont tendance à diminuer leur consommation de tabac mais la probabilité de rechute est plus importante. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Budget 2020: 590 mio de déficit prévus
Plus...