Le CIO veut des éclaircissements sur la loi homophobe

RussieLe comité international olympique a «encore besoin d'éclaircissements» à propos d'une loi contre la propagande pour l'homosexualité promulguée en juin, a réagi vendredi son président Jacques Rogge dans la perspective des JO d'hiver 2014 de Sotchi.

Jacques Rogge, le président du CIO.

Jacques Rogge, le président du CIO. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Lorsque la loi a été promulguée, nous avons reçu toutes les assurances concernant Sotchi. Nous avons ensuite demandé une confirmation écrite de ces assurances. Nous avons étudié la chose ce matin mais nous avons encore des incertitudes, nous avons encore besoin d'éclaircissements», a expliqué Jacques Rogge.

Les éclaircissements ne portent pas «sur une question fondamentale» mais concernent plus précisément «deux paragraphes dont nous devons nous assurer de la bonne traduction, avant de pouvoir émettre un commentaire général», a ajouté le président du CIO.

Le président russe Vladimir Poutine a promulgué en juin une loi controversée.

Ce texte punit tout acte de «propagande» homosexuelle devant les mineurs d'une peine d'amende et de détention allant jusqu'à 15 jours. Il est jugé discriminatoire par les défenseurs des droits de l'homme et a déjà suscité de nombreuses critiques à travers le monde, à six mois des jeux Olympiques à Sotchi, dans le sud de la Russie.

«Une fois que nous aurons compris la loi nous pourrons rappeler que nous nous conformerons à la charte olympique, qui stipule que chaque athlète a le droit de concourir, quelles que soient sa race, sa religion ou son orientation sexuelle. Les Jeux doivent être ouvert à tous sans discrimination», a déclaré Jacques Rogge.

Si un athlète venait à manifester contre cette loi lors des JO d'hiver, «il faudrait voir au cas par cas», a-t-il par ailleurs commenté.

Jeudi, le ministre russe des Sports avait lancé un appel au calme à tous ceux qui s'inquiètent des conséquences de cette loi.

«Tous les sportifs et organisations sportives devraient garder leur calme. Leurs droits seront respectés», avait déclaré Vitaly Moutko. (afp/nxp)

Créé: 09.08.2013, 13h29

Articles en relation

Un homosexuel battu à mort et brûlé en Russie

Discrimination Dans l'Extrême-Orient russe, un homme est mort des coups qui lui étaient portés en raison de son homosexualité. Ses trois agresseurs ont ensuite brûlé son corps. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.