La radio publique diffuse du Wagner et s'excuse

IsraëlLe compositeur allemand, l'un des préférés d'Hitler, est boycotté en Israël. Mais une station a diffusé une partie du «Crépuscule des Dieux».

Wagner, dont les oeuvres imprégnées de nationalisme, ont été adoptées au XXe siècle par le IIIe Reich.

Wagner, dont les oeuvres imprégnées de nationalisme, ont été adoptées au XXe siècle par le IIIe Reich. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La radio publique israélienne s'est excusée pour avoir brisé un tabou en jouant un morceau du compositeur allemand Richard Wagner, boycotté en Israël pour ses propos antisémites, a indiqué dimanche une porte-parole. Cette porte-parole a qualifié d'«erreur» la diffusion vendredi par une station de musique classique au sein de la radio d'une partie du «Crépuscule des Dieux».

Le compositeur allemand (1813-1883), dont les oeuvres imprégnées de nationalisme ont été adoptées au XXe siècle par le IIIe Reich, est notamment célèbre pour avoir été l'un des compositeurs favoris d'Adolf Hitler. Il n'y a pas de loi en Israël interdisant de jouer Wagner, mais les formations musicales s'en abstiennent.

La porte-parole a rappelé dimanche que «les instructions au sein de la radio israélienne demeurent les mêmes depuis des années: la musique de Wagner ne doit pas être jouée». Elle a souligné dans un communiqué «la peine qu'une telle diffusion peut susciter chez les survivants de l'Holocauste» écoutant la radio. «Nous nous excusons auprès de nos auditeurs», a déclaré la porte-parole, estimant que «le responsable de l'émission musicale s'est trompé de choix en diffusant ce morceau».

L'oeuvre de Wagner reste taboue en Israël, même si en juillet 2001, le chef d'orchestre argentino-israélien Daniel Barenboim avait osé jouer un extrait de Tristan et Iseult, avec l'Orchestre philharmonique de Berlin, à Jérusalem.

Jonathan Livny, chef de la Israel Wagner Society a salué la diffusion de la musique de Wagner par la radio publique. «Nous ne diffusons pas l'opinion du compositeur, mais la belle musique qu'il a écrite», a dit Livny, dont le père est un survivant de l'Holocauste. «Celui qui ne veut pas écouter cette musique peut éteindre la radio», a-t-il ajouté. (afp/nxp)

Créé: 02.09.2018, 19h50

Articles en relation

Une lettre antisémite de Wagner vendue à prix d'or

Jérusalem Proposée aux enchères, une lettre du célèbre compositeur allemand a été acquise pour 41'000 francs par un Suisse de confession juive. Plus...

125'000 euros pour un livret de Wagner

Enchères Annoté de la main du compositeur, le document, qui appartenait à Pierre Bergé, a été vendu aux enchères mercredi à Paris. Plus...

«Wagner était la rockstar de son époque»

Musique classique A l’occasion du bicentenaire du compositeur, le président du Cercle romand Richard Wagner, le Genevois Georges Schürch, dresse le portrait haut en couleurs de ce génie de l’opéra qui continue de fasciner. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Papyrus: les régularisés gagnent plus et vont mieux que les illégaux
Plus...