La production de vin va bondir d'un quart en 2018

FranceAprès une mauvaise année 2017, un rebond de près de 25 % de la production viticole est attendu en France.

La canicule ne semble pas avoir affecté le potentiel de production.

La canicule ne semble pas avoir affecté le potentiel de production. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La production de vin en France devrait s'élever en 2018 à 46,1 millions d'hectolitres, en hausse de 25% par rapport à la terrible année 2017, marquée notamment par une vague de gel qui avait touché l'ensemble des bassins viticoles, a annoncé vendredi le ministère de l'Agriculture.

Si le mildiou a occasionné des pertes, «en revanche la canicule ne semble pas avoir affecté le potentiel de production au 20 août», indique dans un communiqué Agreste, services statistiques du ministère, qui table donc sur le retour d'une production conforme à la normale.

Le mildiou, parasite dont la propagation a été favorisée dans l'ensemble des régions viticoles par une série d'épisodes pluvieux et orageux au printemps, a été «particulièrement virulent dans les bassins de la façade atlantique et surtout de la Méditerranée, où il entraîne des pertes de récolte», indique Agreste. Languedoc-Roussillon, Corse et Sud-Est seraient ainsi les seuls bassins de la production en baisse par rapport à la moyenne quinquennale.

Conséquences de la canicule

La canicule, qui a touché la France, a ralenti la progression de cette maladie et entraîné des vendanges particulièrement précoces, notamment en Bourgogne, Beaujolais, Alsace et Champagne. Dans cette région, la production viticole pulvérise la moyenne des dernières années ( 39%). Même constat, dans une moindre mesure, pour les autres régions touchées par la canicule.

Dans le Bordelais, le mildiou a surtout touché les Merlots mais ne devrait pas empêcher la production de retrouver des niveaux plus conformes aux habitudes, entre 5,4 et 5,8 millions d'hectolitres. Les experts attendent toutefois la fin de la véraison, maturation des raisins qui passent du vert au rouge vif, pour évaluer plus précisément les pertes occasionnées par le mildiou. (ats/nxp)

Créé: 24.08.2018, 11h49

Articles en relation

Vendanges: la production a chuté, pas la qualité

Suisse La récolte 2017 ne représente qu'un peu plus de 70% de celle de l’année précédente en Suisse, la faute aux gelées nocturnes en avril et la grêle d'août. Plus...

Valais: les vendanges les plus faibles depuis 1966

Viticulture La récolte de cette année a été la plus petite depuis plus de 50 ans. La faute au gel inédit du mois d'avril. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Papyrus: les régularisés gagnent plus et vont mieux que les illégaux
Plus...