La pause du réchauffement climatique ne durera pas

EnvironnementLe rythme du réchauffement climatique dans le monde s'est ralenti depuis 1998. Il ne s’agit que d'une brève accalmie, estiment des scientifiques américains et britanniques.

Les scientifiques sont «persuadés» que la planète va se réchauffer au XXIe siècle, engendrant des vagues de chaleur, des sécheresses et une hausse du niveau des mers.

Les scientifiques sont «persuadés» que la planète va se réchauffer au XXIe siècle, engendrant des vagues de chaleur, des sécheresses et une hausse du niveau des mers. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le ralentissement constaté dans le rythme du réchauffement climatique dans le monde n'est probablement qu'une pause dans la tendance à long terme à la hausse des températures, estiment des scientifiques américains et britanniques. Volcans et océans pourraient en être à l'origine.

Depuis une année 1998 exceptionnellement chaude, il y a «un ralentissement à court terme dans le réchauffement de la surface de la Terre», indiquent jeudi la Royal Society britannique et la National Academy of Sciences américaine dans un rapport.

Mais, disent ces deux instituts, cela «n'invalide pas notre compréhension des changements à long terme dans les températures mondiales provenant des changements, induits par les activités humaines, des émissions de gaz à effet de serre.»

Sécheresses et hausse des eaux

Les scientifiques sont «persuadés» que la planète va se réchauffer au XXIe siècle, engendrant des vagues de chaleur, des sécheresses et une hausse du niveau des mers.

L'augmentation des gaz à effet de serre, liés aux activités humaines, principalement par la combustion des énergies fossiles, réchauffe l'atmosphère et les océans, fait monter le niveau des mers et fait fondre la banquise, indique le rapport.

Selon ses prévisions, les températures devraient augmenter de 2,6 à 4,8 degrés Celsius d'ici 2100 en l'absence de mesures énergiques prises par les États pour limiter les émissions de gaz à effet de serre, des estimations qui correspondent à celles des Nations unies. Les températures ont augmenté d'environ 0,8 degré depuis le XIXe siècle.

Vagues de canicule

Cette pause dans le réchauffement du climat est peut-être due à des changements dans les océans qui absorbent davantage de chaleur en provenance de l'atmosphère, indique le rapport. D'autres études pointent les éruptions volcaniques qui voilent le soleil ou une moindre intensité solaire.

Parmi les signes de hausse des températures, le rapport cite les canicules qui ont frappé l'Australie en 2013, les Etats-Unis en 2012, la Russie en 2010 et l'Europe en 2003. Les offensives du froid sont quant à elles moins nombreuses.

«Il est désormais plus certain que jamais, sur la base de nombreux éléments de preuves, que les humains sont en train de changer le climat de la Terre», dit le rapport.

L'an dernier, le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) a porté 95% la probabilité que les acti0vités humaines, plutôt que les variations naturelles, aient été la principale cause du réchauffement depuis les années 1950. Il chiffrait cette probabilité à 90% lors de sa précédente estimation en 2007. (ats/nxp)

Créé: 28.02.2014, 07h29

Galerie photo

Sécheresse séculaire aux Etats-Unis

Sécheresse séculaire aux Etats-Unis Les Etats-Unis traversent la pire période de sécheresse de ces septante dernières années. L'agriculture est particulièrement touchée.

Galerie photo

Sécheresse la Suisse manque cruellement de pluie

Sécheresse la Suisse manque cruellement de pluie Sécheresse la Suisse manque cruellement de pluie

Articles en relation

Le rythme du réchauffement climatique s'est ralenti

Climat Le réchauffement climatique se poursuit, mais il pourrait être moins extrême que prévu, selon une étude britannique. Toutefois, une hausse supérieure à 2° menace toujours. Plus...

Les volcans jouent un rôle dans la «pause» du réchauffement

Climat Les cendres projetées par les volcans entraîneraient une baisse provisoire des températures, ce qui correspondrait au ralentissement du réchauffement climatique constaté depuis une quinzaine d'années. Plus...

L’ONU veut renforcer la lutte contre les sécheresses

Environnement Quelque 400 experts se penchent depuis lundi à Genève sur le problème de la sécheresse et tentent de se mettre d'accord sur un plan d'action axé sur la prévention. Plus...

Obama veut un milliard de dollars pour le climat

RECHAUFFEMENT En visite en Californie, le président américain va encourager le lancement d'un fonds d'un milliard de dollars pour réduire l'impact du changement climatique. Plus...

Le réchauffement climatique diminue à Genève

Le temps qu'il a fait Selon l'Office cantonal de statistique et MétéoSuisse, la température se rapproche de la moyenne des années 1961 à 1990. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Harcèlement: la parole des femmes se libère
Plus...