La Russie vend le rêve de l'espace aux touristes

SciencesMoscou est alléché par les 100 millions de dollars que sont prêts à débourser les touristes cherchant le grand frisson dans le cosmos.

le milliardaire canadien Guy Laliberté, fondateur du Cirque du Soleil, a déjà goûtà à l'espace, c'était en 2009.

le milliardaire canadien Guy Laliberté, fondateur du Cirque du Soleil, a déjà goûtà à l'espace, c'était en 2009. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La Russie veut proposer aux touristes des sorties dans l'espace d'ici à quelques années, espérant fixer un prix inférieur à 100 millions de dollars et des voyages «confortables», a assuré jeudi un responsable du secteur spatial russe.

«Nous discutons de la possibilité de faire effectuer aux touristes des sorties dans le cosmos», a annoncé Vladimir Solntsev, directeur de l'entreprise publique russe Energia, qui conçoit et développe des véhicules spatiaux, au quotidien russe Komsomolskaïa Pravda.

«Les études de marché l'ont confirmé: il y a des gens qui sont prêts à payer pour cela (...) jusqu'à 100 millions de dollars», a-t-il affirmé, ajoutant que «pour le premier touriste, ce sera peut-être moins cher».

Un module qui s'appellera... NEM

L'entreprise Energia, qui conçoit les vaisseaux Progress et les fusées Soyouz les emportant vers la Station spatiale internationale (ISS), est en train de construire un nouveau module pour cette station, le NEM, et s'apprête à réaliser un module similaire, le NEM-2, pour accueillir les touristes, selon M. Solntsev.

Le NEM-2, dont le nom est provisoire, «est un module pour 4-6 personnes. Il y aura des cabines confortables, deux toilettes, internet. En gros, ce sera aussi confortable que cela puisse l'être dans l'espace», a indiqué M. Solntsev, assurant que l'avionneur américain Boeing était «intéressé» par un partenariat sur ce projet.

Cinq à six touristes pourront effectuer ces sorties dans l'espace lors de séjours de dix jours maximum dans l'espace, selon le patron d'Energia, sans donner de dates précises. Secteur en plein développement, le tourisme spatial reste pour l'instant l'apanage d'entreprises occidentales, comme l'américaine Virgin Galactic qui a dévoilé en 2016 son avion suborbital SpaceShipTwo, assurant compter déjà 650 clients pour de futurs périples.

Déjà un milliardaire dans l'espace

La Russie, dont les fusées Soyouz sont les seules à pouvoir acheminer et rapatrier les équipages de l'ISS, a envoyé dans l'espace en 2009 le milliardaire canadien Guy Laliberté, fondateur du Cirque du Soleil, qui a passé près de deux semaines à bord de la Station internationale.

Elle devait faire effectuer à une touriste britannique, la chanteuse Sarah Brightman, un voyage dans l'espace en septembre 2015. Mme Brightman l'avait finalement reporté sine die pour «des raisons familiales». (afp/nxp)

Créé: 01.02.2018, 12h06

Articles en relation

Lancement et mission secrète pour SpaceX

Espace SpaceX a lancé dimanche soir un engin dans le cadre d'une mission secrète du gouvernement américain. Plus...

Décès de John Young, pionnier des sorties dans l'espace

Etats-Unis Cet astronaute américain avait réalisé six sorties dans l'espace et un atterrissage sur la Lune. Plus...

Décès de l'astronaute Bruce McCandless II

Etats-Unis La Nasa a annoncé la mort de l'astronaute connu pour avoir flotté pour la première fois dans l'espace avec la Terre en arrière-plan. Plus...

Mission de la Nasa vers une comète et Saturne?

Espace La NASA envisage l'exploration d'une comète et l'envoi d'une sonde vers Titan, la plus grosse lune de Saturne. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Bruxelles veut que ses frontaliers chôment en Suisse
Plus...