La Bourse de Sao Paulo chute de près de 9%

Crise au BrésilLa crise politique qui secoue le Brésil fait dégringoler la Bourse, qui a été suspendue un moment jeudi.

Image: DR/Twitter

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La bourse de Sao Paulo a reculé de 8,8% à la clôture jeudi, après les graves accusations de corruption lancées contre le président conservateur brésilien Michel Temer.

Après six journées de hausse consécutive, l'indice a clôturé à 61'597 points, contre près de 68'000 mercredi soir, alors que les activités avaient été suspendues pendant une demi-heure peu après l'ouverture, face à une baisse de plus de 10%.

Les marchés brésiliens avaient réagi dès jeudi matin, au lendemain de révélations explosives impliquant directement le président Michel Temer, qui aurait été enregistré en train de donner son accord pour le versement de pots-de-vin.

En milieu de matinée, le réal dévissait de 5,46%, selon le cabinet de consultants CMA à Sao Paulo.

(afp/nxp)

Créé: 18.05.2017, 15h58

Articles en relation

Temer embarrassé par un enregistrement

Brésil Le président brésilien Michel Temer a été enregistré donnant son accord à des pots-de-vin pour acheter le silence d'un élu, rapporte un journal. Plus...

Maduro aurait versé des pots-de-vin au Brésil

Scandale Petrobras Le président vénézuélien est soupçonné d'avoir financé la campagne de Chavez par des moyens frauduleux. Plus...

Lula se dit victime d'une «mascarade» judiciaire

Brésil L'ex-président brésilien est accusé d'avoir reçu un appartement en triplex dans une station balnéaire en guise de pot-de-vin. Plus...

Lula au tribunal pour une audience sous tension

Brésil L'ancien président brésilien comparaît mercredi pour la première fois devant un juge anticorruption. Plus...

Un ex-directeur de Petrobras accuse Lula

Brésil L'ancien président aurait eu «pleinement connaissance» de l'existence du réseau de pots-de-vin chez Petrobras et l'aurait dirigé. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.