L'ex-trésorier du Parti populaire détenait deux comptes en Suisse

EspagneL'ancien trésorier du Parti populaire au pouvoir à Madrid, Luis Barcenas, détenait en 2007 un compte en Suisse doté de 30,7 millions de francs. Un autre compte de 22 millions d'euros avait déjà été découvert en Suisse.

L'ancien trésorier du Parti populaire (PP, droite) au pouvoir à Madrid, Luis Barcenas.

L'ancien trésorier du Parti populaire (PP, droite) au pouvoir à Madrid, Luis Barcenas. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dans un arrêt publié vendredi, le juge Pablo Ruz, de l'Audience nationale de Madrid, la plus haute instance pénale espagnole, a annoncé les nouveaux résultats d'une commission rogatoire envoyés aux autorités suisses en 2009.

L'arrêt attribue à Luis Barcenas un compte dans la banque privée Lombard Odier doté de «25'125'675 euros en 2007» (30,7 millions de francs). Ce compte n'est plus «opérationnel» depuis le 28 octobre 2009, précise l'arrêt.

Passeport confisqué

Luis Barcenas avait été interrogé le 25 février par le même magistrat sur l'origine d'un autre compte en Suisse, à la banque Dresdner, de 22 millions d'euros. Le juge Pablo Ruz, estimant qu'il y avait risque de fuite, lui avait alors confisqué son passeport et interdit de quitter le territoire espagnol.

Selon les médias, l'ex-trésorier avait indiqué lors de cet interrogatoire avoir détenu jusqu'à 38 millions d'euros en Suisse.

Mariano Rajoy éclaboussé

Luis Barcenas est au coeur d'un scandale qui a jeté le soupçon sur les plus hauts dirigeants du parti, dont l'actuel chef du gouvernement Mariano Rajoy, depuis l'ouverture fin janvier par le Parquet anti-corruption d'une enquête sur la possible existence d'une comptabilité occulte au sein de cette formation.

L'ancien trésorier a été d'autre part inculpé en 2009 dans le cadre de «l'affaire Gurtel», un scandale de corruption qui empoisonne la droite. Il est poursuivi pour évasion fiscale.

La justice espagnole avait estimé fin mars qu'un lien existait entre l'enquête sur une présumée comptabilité occulte au sein du PP et «l'affaire Gürtel», décidant dès lors de confier les deux dossiers au même magistrat, Pablo Ruz. Une enquête nationale a en outre été ouverte à Genève contre le politicien. (ats/nxp)

Créé: 14.06.2013, 18h55

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.