L'annulation de dossiers d'immigration suspendue

QuébecLa justice québécoise a suspendu lundi l'annulation de 18'000 dossiers d'immigration. Leur examen doit reprendre.

Image d'illustration.

Image d'illustration. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Cour supérieure du Québec a suspendu lundi la décision controversée du gouvernement de cette province canadienne d'éliminer un arriéré de quelque 18'000 dossiers de demandes d'immigration non traitées. Le Québec se voit donc forcé d'en reprendre l'examen.

La justice avait été saisie par l'Association québécoise des avocats et avocates en droit de l'immigration (AQAADI) qui réclamait une telle suspension car, selon elle, la décision d'annuler ces dossiers était anticonstitutionnelle.

Dans sa décision prise lundi, le tribunal «ordonne au ministre de l'Immigration de continuer à traiter et de rendre des décisions relativement aux demandes de Certificats de sélection du Québec dans le cadre du Programme régulier des travailleurs qualifiés». Cette injonction est valide jusqu'au 7 mars, a ajouté le juge Frédéric Bachand qui doit encore trancher sur le fond de l'affaire.

C'est «une très belle nouvelle pour la société québécoise», a réagi sur Radio-Canada Guillaume Cliche-Rivard, président de l'AQAADI. Cette association est appuyée dans sa démarche par l'Association du Barreau canadien, qui représente 35'000 juristes au Canada.

Gros retard de traitement

Début février, des milliers de personnes avaient reçu un courriel du gouvernement québécois leur annonçant la suspension de l'examen de leurs demandes d'immigration au Québec, porte d'entrée privilégiée par les immigrants francophones pour s'installer au Canada.

Pour justifier sa décision, le nouveau gouvernement de François Legault avait pointé le retard dans le traitement des dossiers accumulés avec les années. Le parti de centre-droit de M. Legault a été porté au pouvoir en octobre avec la promesse de réduire de plus de 20% le nombre d'immigrants et de réfugiés que le Québec accueille chaque année. «En prendre moins, mais en prendre soin», avait-il répété.

Tous les dossiers reçus avant août 2018 avaient donc été annulés, et les candidats déboutés avaient été invités à déposer une autre demande en vertu d'un nouveau système de sélection. (ats/nxp)

Créé: 26.02.2019, 01h48

Articles en relation

Le Québec vire à droite

Canada La CAQ, un parti nationaliste non indépendantiste, a remporté les élections au Québec. Un coup dur pour Justin Trudeau. Plus...

Québec: signes religieux bientôt interdits

Canada Le nouveau gouvernement du Québec va «interdire le port de signes religieux pour les employés de l'Etat en position d'autorité». Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Mort de Poulidor
Plus...