L'actrice X veut invalider son accord avec Trump

Etats-UnisStormy Daniels, qui revendique une liaison avec Donald Trump, affirme qu'il n'a pas signé l'accord lui imposant le silence.

Celle qui se nomme Stephanie Clifford dans la vie civile aurait eu une relation intime avec Donald Trump. (Image 11 février 2007)

Celle qui se nomme Stephanie Clifford dans la vie civile aurait eu une relation intime avec Donald Trump. (Image 11 février 2007) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'ex-actrice porno Stormy Daniels souhaite dire «la vérité» sur sa liaison présumée avec Donald Trump, a affirmé mercredi son avocat, estimant que sa cliente n'était plus liée par un accord de confidentialité conclu avec le milliardaire.

Michael Avenatti a déposé la plainte mardi à Los Angeles pour faire invalider cet accord, conclu peu avant l'élection présidentielle de 2016, l'estimant nul puisque M. Trump ne l'a jamais paraphé.

130'000 dollars

Selon l'accord, Stephanie Clifford – de son vrai nom – a touché 130'000 dollars en échange de son silence, versés par l'avocat personnel de M. Trump, Michael Cohen. L'affaire, qui porte sur des faits présumés remontant à plus d'une décennie, embarrasse la présidence qui a démenti plusieurs fois toute liaison entre M. Trump et celle qui était à l'époque une vedette de films pour adultes.

«Le président a évoqué (ces allégations) directement et a été très clair sur le fait qu'aucune de ces allégations n'est vraie», a indiqué mercredi Sarah Sanders, porte-parole de la Maison Blanche, lors de son point de presse quotidien.

«Le président a nié» ces accusations, a-t-elle poursuivi, renvoyant vers l'avocat du milliardaire pour davantage de détails sur cette affaire.

M. Avenatti a fait mercredi matin la tournée des émissions matinales américaines pour expliquer la décision de sa cliente, âgée de 38 ans.

Elle «veut que le public sache la vérité» sur cette «liaison consentie», a-t-il affirmé sur CBS, alors que la clause de confidentialité et l'argent versé étaient «une tentative de lui faire garder le silence».

«Je pense qu'il est temps pour elle de raconter son histoire pour que le public puisse décider qui dit la vérité», a-t-il ajouté sur ABC.

Selon des documents accompagnant la plainte, l'accord devait être signé par Mme Clifford et M. Trump, sous les pseudonymes de Peggy Peterson et David Dennison. Mais seule apparait le paraphe de Mme Clifford sous les initiales «PP».

Prête à rendre l'argent

«Notre position est que l'accord entier est nul et non avenu car (M. Trump) ne l'a pas signé», a expliqué M. Avenatti sur ABC, assurant que sa cliente rendrait l'argent si nécessaire. «Elle pourrait devoir le faire et elle y est prête», a-t-il dit.

Il a assuré être convaincu que M. Trump était au courant des négociations avec l'actrice porno et du versement d'une compensation.

«L'idée qu'un avocat s'engage de son propre chef et sans que son client le sache dans ce type de négociation et dans ce type d'accord est, honnêtement, absurde», a-t-il affirmé. Il a appelé le président à répondre à «des questions très simples: a-t-il signé l'accord ? Savait-il pour l'accord et le paiement ? Ça ne prend pas longtemps et il pourrait répondre rapidement, en moins de 140 caractères» sur Twitter, rejetant également l'idée que cette affaire puisse avoir un impact négatif sur la présidence.

Cette liaison aurait démarré à l'été 2006 et aurait duré «une bonne partie de 2007», selon la plainte, alors que le milliardaire était marié depuis 2005 à Melania Knauss. Leur fils Barron est né en mars 2006.

La plainte précise que Mme Clifford avait voulu évoquer dans les médias son ancienne liaison après la publication, à un mois seulement du scrutin présidentiel en 2016, d'une vidéo de 2005 dans laquelle Donald Trump se vantait de pouvoir «attraper» les femmes «par la chatte» grâce à sa célébrité.

Michael Cohen avait alors cherché à ce que l'actrice «garde le silence dans le but d'éviter qu'elle ne dise la vérité, aidant en cela à assurer (au candidat républicain) la victoire à l'élection». (afp/nxp)

Créé: 07.03.2018, 04h20

Articles en relation

Trump: l'actrice X menace de tout déballer

Etats-Unis L'actrice porno Stormy Daniels estime que l'avocat de Donald Trump a brisé un accord de confidentialité. Elle peut donc parler. Plus...

L'avocat de Trump a payé lui-même l'actrice porno

Etats-Unis Donald Cohen, l'avocat personnel de Donald Trump, affirme avoir versé 130'000 dollars de sa poche à l'actrice X Stormy Daniels. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Un mondial avec la meilleure équipe suisse de tous les temps
Plus...