L'Argentine durcit le contrôle des changes

Amérique du SudAu lendemain de la présidentielle, le gouvernement argentin annonce un durcissement du contrôle des changes en raison de la brusque chute des réserves monétaires.

Alberto Fernandez a remporté dimanche l'élection présidentielle dès le premier tour.

Alberto Fernandez a remporté dimanche l'élection présidentielle dès le premier tour. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le gouvernement argentin de Mauricio Macri a durci lundi le contrôle des changes en vigueur depuis septembre pour freiner la chute des réserves monétaires du pays, au lendemain de la victoire à la présidentielle du péroniste de centre gauche Alberto Fernandez.

«La semaine dernière, nous avons constaté une forte demande de dollars. Face au risque que cela ne continue cette semaine, nous avons décidé de renforcer les contrôles. A partir d'aujourd'hui (lundi), nous avons réduit le montant maximum que les particuliers peuvent acheter à 200 dollars par mois à des fins d'épargne», a annoncé le président de la Banque centrale, Guido Sandleris.

Le nouveau régime des changes restera en vigueur jusqu'au 10 décembre, jour de la prise de fonction du nouveau gouvernement sorti des urnes, a-t-il précisé devant la presse.

Victoire au premier tour

Alberto Fernandez a remporté dimanche l'élection présidentielle dès le premier tour, devant le président libéral sortant, Mauricio Macri. M. Fernandez a obtenu 48,1% des voix contre 40,3% pour M. Macri, selon des résultats quasi-définitifs.

Pour gagner dès le premier tour, M. Fernandez devait obtenir plus de 45% des voix, ou bien plus de 40% des voix avec un avantage de plus de 10 points sur le candidat arrivé en deuxième position.

L'Argentine avait imposé dès début septembre un contrôle des changes aux entreprises et particuliers, dans l'espoir de rassurer les marchés effrayés par la perspective d'un défaut de paiement et du retour au pouvoir des péronistes.

Depuis, les personnes physiques ne pouvaient effectuer de virements à l'étranger de plus de 10'000 dollars, ni acheter des devises pour un montant supérieur à cette somme sans autorisation de la Banque centrale d'Argentine.

Turbulences

Ces mesures faisaient suite à des turbulences sur les marchés et une forte dépréciation de la monnaie argentine.

Le renforcement du contrôle des changes lundi a été motivé, selon le gouverneur de la Banque centrale, par la brusque chute des réserves monétaires depuis les élections primaires en août, considérées comme une répétition générale de la présidentielle et qui avaient vu triompher M. Fernandez.

«Les réserves ont chuté de 22 milliards de dollars, dont 12 milliards de dollars avant la mise en place des contrôles en septembre», a déclaré M. Sandleris.

M. Macri achève son mandat au milieu de la pire crise économique que l'Argentine ait connue depuis 2001. En récession depuis plus d'un an, le pays connaît une inflation élevée (37,7% en septembre), une dette massive et un taux de pauvreté en hausse (35,4%, soit un Argentin sur trois). (afp/nxp)

Créé: 28.10.2019, 15h45

La Bourse perd près de 3% à la mi-journée

La Bourse argentine perdait 2,96% lundi à la mi-journée après le triomphe à la présidentielle du péroniste de centre gauche Alberto Fernandez, devant le chef de l'Etat sortant, le libéral Mauricio Macri.

Après avoir gagné 6,21% dans les premiers échanges, l'indice Merval a perdu du terrain et se situait à la mi-journée à 33.604,64 points, avec 56 entreprises dans le vert, 30 dans le rouge et 8 stables

Articles en relation

Victoire au 1er tour du péroniste Fernandez

Argentine Alberto Fernandez a remporté dimanche dès le premier tour la présidentielle argentine face au président sortant Mauricio Macri. Plus...

Fernandez donné favori pour la présidentielle

Argentine Le candidat péroniste de centre-gauche Alberto Fernandez affronte le président libéral Mauricio Macri. Plus...

L'Argentine élit son président

Elections Le péroniste de centre gauche Alberto Fernandez est donné largement favori dans tous les sondages pour la présidentielle de dimanche en Argentine. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le Conseil fédéral contre l'interdiction totale de la pub pour le tabac
Plus...