Inde: 31 enfants meurent d'encéphalite aiguë

Asie du SudLes inflammations aiguës du cerveau pourraient être dues à une toxine se trouvant dans les litchis, selon des scientifiques.

Au moins 40 autres enfants se plaignant de symptômes similaires sont actuellement hospitalisés dans le nord de l'Inde.

Au moins 40 autres enfants se plaignant de symptômes similaires sont actuellement hospitalisés dans le nord de l'Inde. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Au moins 31 enfants ont succombé au cours des dix derniers jours à des encéphalites aiguës dans le nord de l'Inde, qui pourraient être dues selon les scientifiques à une toxine se trouvant dans les litchis.

Les décès ont été signalés dans le district de Muzaffarpur dans l'État du Bihar (nord), réputé pour ses vergers de litchis, ont indiqué mercredi des responsables sanitaires. Des cas similaires surviennent chaque année dans cette zone entre mai et juillet, période de récolte des litchis.

Vingt-quatre enfants sont morts à l'hôpital universitaire public Sri Krishna et sept autres dans un hôpital privé d'inflammations aiguës du cerveau, a indiqué à l'AFP un responsable médical, Ashok Kumar Singh. La plupart des enfants étaient en état d'hypoglycémie, a-t-il indiqué.

«Les autorités sanitaires ont recommandé aux gens de faire attention à leurs enfants lorsque la température de jour est supérieure à 40 degrés», a déclaré M. Singh.

40 enfants hospitalisés

Au moins 40 autres enfants se plaignant de symptômes similaires sont actuellement hospitalisés. «Nous faisons de notre mieux pour les sauver», a dit S.P. Singh, responsable médical de l'hôpital Sri Krishna. New Delhi a dépêché des experts sur place pour assister les autorités locales.

Le même phénomène d'encéphalites mortelles se produit dans des régions productrices de litchis au Vietnam et au Bangladesh. En 2014, la maladie avait tué un nombre record de 150 personnes à Muzaffarpur et ses environs.

Les études scientifiques suggèrent que ces vagues de décès sont dues à une toxine présente dans les graines de litchis, qui altérerait la production de glucose de l'organisme et provoquerait des hypoglycémies. (ats/nxp)

Créé: 12.06.2019, 13h20

Articles en relation

Encéphalite à tique: vaccination recommandée

Suisse A l'exception de Genève et du Tessin, la totalité du territoire helvétique est menacée par l'encéphalite à tique, pour laquelle il n'existe pas de traitement à ce jour. Plus...

Encéphalite à tique: les vaccinations peuvent croître

Suisse Face à la hausse des cas d'encéphalite à tique, des vaccinations pourraient être recommandées dans toute la Suisse. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Jeanne Calment est bien la doyenne de l'humanité
Plus...