Il sera jugé en mai pour avoir insulté Finkielkraut

FranceUn homme s'en était pris violemment au philosophe Alain Finkielkraut, en marge d'une manifestation des «gilets jaunes». Une enquête a été ouverte.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'homme soupçonné d'avoir proféré des injures à caractère antisémite envers le philosophe Alain Finkielkraut, en marge d'une manifestation parisienne de «gilets jaunes» samedi dernier, est convoqué devant le tribunal correctionnel de Paris le 22 mai pour y être jugé, a-t-on appris jeudi de source judiciaire.

Le suspect avait été placé en garde à vue mardi soir à Mulhouse (Haut-Rhin) après avoir répondu à une convocation de la police judiciaire, dans le cadre d'une enquête ouverte par le parquet de Paris dimanche pour «injure publique en raison de l'origine, l'ethnie, la nation, la race ou la religion». Il a été remis jeudi en liberté.

Ces injures ont suscité une vague de condamnations par l'ensemble de la classe politique.

Le suspect, un vendeur de téléphones du Haut-Rhin, est l'homme le plus visible sur les vidéos de l'altercation diffusées samedi, selon une source policière.

«Espèce de sioniste», «grosse merde», «elle est à nous, la France», avait notamment proféré cet homme, vêtu d'un gilet jaune en s'adressant au philosophe et académicien qui n'a pas porté plainte.

«On a tous été très surpris, choqués»

Une autre source proche du dossier l'a décrit comme un «petit délinquant, proche de la mouvance salafiste mais pas fiché radicalisé». Il était «connu pour des faits de violences volontaires commises dans une seule affaire, recel de vol, défaut d'assurance en 2005 et violences sur agent de la force publique en 2004», a-t-elle précisé.

«Il est venu avec nous faire une mission humanitaire au sud du Liban dans un camp de réfugié à l'été 2014», a indiqué à l'AFP Mohamad Fahroud, secrétaire général de l'association des Palestiniens de France, basée à Mulhouse.

Celui-ci décrit le suspect comme quelqu'un de «motivé», «calme» et qui «ne causait aucun problème». «Il était converti (à l'islam), il faisait les prières» mais il n'était «pas radical».

«On a tous été très surpris, choqués» à la vue de la vidéo dans laquelle il insulte Alain Finkielkraut, a ajouté M. Fahroud.

Selon des témoignages recueillis dans son quartier de Mulhouse, l'homme de 36 ans, bénévole au collectif Palestine 68, vit depuis deux ans dans un appartement d'un quartier en périphérie du centre-ville. Ce père de cinq enfants habitait auparavant dans le quartier de Bourtzwiller, dans le nord de la ville, où il était impliqué dans le milieu du football.

Le suspect avait été identifié sur les vidéos par un policier de la brigade anti-criminalité (BAC) de Mulhouse qui avait, dans la foulée, adressé un signalement «dimanche ou lundi» à la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), selon des sources proches du dossier.

(afp/nxp)

Créé: 21.02.2019, 17h46

Galerie photo

Le mouvement des «gilets jaunes» se durcit

Le mouvement des «gilets jaunes» se durcit Né le 18 octobre 2018, le mouvement protestait contre la hausse des prix du carburant annoncé par le gouvernement qui, depuis, a reculé. Mais il représente une colère sociale plus large.

Articles en relation

Macron: «L'antisémitisme tue en France»

France Dans un discours très attendu, le président français a dénoncé la montée de l'antisémitisme et a par ailleurs annoncé un projet de loi pour lutter contre la haine sur internet. Plus...

Antisémitisme: un homme placé en garde à vue

France Un homme a été placé en garde à vue dans le dossier des injures adressées à Alain Finkielkraut, a annoncé le parquet de Paris. Plus...

Antisémitisme: Macron promet d'agir

France Le président français s'est rendu dans un cimetière alsacien où 96 tombes juives ont été profanées, le jour-même d'une mobilisation massive en France contre la recrudescence du fléau antisémite. Plus...

Traité de facho, Finkielkraut insulte une manifestante

«Nuit Debout» Le philosophe a été traité de «facho» et a lui-même insulté une participante de «pauvre conne!». Plus...

Le philosophe Finkielkraut devient Immortel

France L'intellectuel de 66 ans fait désormais partie de l'Académie française. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Grève: la crudité de certains slogans a choqué
Plus...