Environ 2000 sites internet pris pour cible

GéorgieParmi les sites web victimes de l'attaque informatique figure celui de la présidente géorgienne, de tribunaux, d'ONG et de médias.

Le site web de la présidente géorgienne, Salomé Zourabichvili, a été attaqué par des pirates lundi après-midi.

Le site web de la présidente géorgienne, Salomé Zourabichvili, a été attaqué par des pirates lundi après-midi. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Environ 2000 sites internet géorgiens, parmi lesquels ceux de la présidence, de tribunaux et de médias, ont été la cible lundi d'une attaque informatique massive, selon plusieurs responsables de ce petit pays du Caucase.

Le site web de la présidente géorgienne, Salomé Zourabichvili, a été «attaqué par des pirates cet après-midi», a déclaré à l'AFP sa porte-parole Sopho Jajanachvili, ajoutant que les «forces de l'ordre enquêtent sur cet incident».

«I'll be back»

L'agence de presse géorgienne Interpress a indiqué que le site web des tribunaux géorgiens ainsi que plusieurs agences gouvernementales, ONG et médias ont également été touchés par cette attaque. Jusqu'à 2000 sites seraient visés, a précisé l'agence.

Selon Interpress, les sites web ont affiché une photo de l'ex-président géorgien Mikheïl Saakachvili, accompagnée de l'inscription en anglais «I'll be back» (Je reviendrai). Mikheïl Saakachvili vit en exil en Ukraine, depuis la fin de son second mandat comme président en 2013. Il est recherché en Géorgie pour abus de pouvoir, des accusations qu'il nie.

Plusieurs haut-responsables de son administration présidentielle ont été emprisonnés depuis que son parti a perdu les élections législatives en 2012, remplacé par le parti du «Rêve géorgien» du milliardaire Bidzina Ivanichvili. Les partisans de Mikheïl Saakachvili ont dénoncé des poursuites à caractère politique et une chasse aux sorcières. im/tbm/mp/cf (afp/nxp)

Créé: 28.10.2019, 13h32

Articles en relation

Plus de la moitié des internautes se censurent

Suisse L'Université de Zurich s'est penchée sur la liberté d'expression des Suisses sur internet. Plus...

Hong Kong veut limiter l'accès à internet

Manifestations pro-démocratie La menace de restreindre internet à Hong Kong intervient après trois jours consécutifs de flashmobs et d'actions non autorisées. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Levrat quitte la présidence du PS
Plus...