En prison pour un sujet sur les mères célibataires

ÉgypteDoaa Salah, animatrice à la télévision, a été condamnée à trois ans de prison pour «outrage à la décence publique».

Doaa Salah peut faire appel.

Doaa Salah peut faire appel. Image: Twitter

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La justice égyptienne a condamné cette semaine à trois ans de prison une présentatrice de télévision qui a consacré une émission au droit de la femme de devenir mère hors mariage. Doaa Salah qui présente une émission hebdomadaire sur une chaîne privée a été reconnue coupable d'«outrage à la décence publique» et devra payer une caution de 10'000 livres égyptiennes (environ 566 francs) pour un sursis à l'exécution de la peine, en attendant un possible appel, selon des sources judiciaires.

En juillet, Mme Salah a présenté une émission durant laquelle elle a évoqué la maternité des femmes célibataires et s'est demandé s'il était possible pour une femme enceinte de «se marier uniquement pour la naissance de son enfant puis de divorcer après, selon un accord préalable».

La sexualité avant le mariage reste un sujet tabou dans la société conservatrice en Egypte. La plainte contre la présentatrice pour «incitation à la débauche» avait été déposée par un avocat. La défense peut faire appel du verdict. (afp/nxp)

Créé: 03.11.2017, 19h33

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Grève: le congé accordé aux femmes par la Ville fait débat
Plus...