Le président sud-coréen et la soeur de Kim au concert

Corée du SudLe concert a été le théâtre d'une manifestation durant laquelle le drapeau nord-coréen a été brûlé.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le président sud-coréen et la soeur du dirigeant nord-coréen ont assisté ensemble dimanche à Séoul à un concert, à proximité duquel des manifestants ont brûlé un drapeau nord-coréen pour dénoncer le spectaculaire rapprochement entre les deux frères ennemis.

La délégation nord-coréenne est ensuite repartie vers le Nord après trois jours d'une visite historique qui aura marqué le rapprochement soudain initié à l'occasion des «Jeux de la Paix» de PyeongChang (9-25 février) après deux années de fortes tensions sur la péninsule.

Ruée sur les tickets

Ce concert, mêlant interprétations de musiques du Nord par un orchestre nord-coréen et chansons de K-pop, la musique pop du Sud, a attiré les foules, puisque près de 120'000 personnes ont cherché à acheter un des 1000 tickets disponibles.

Le président sud-coréen Moon Jae-in (centre-gauche) y a assisté en compagnie de Kim Yong Nam, chef de file de la délégation nord-coréenne en sa qualité de chef de l'Etat du pays, selon le protocole, et de la soeur de Kim Jong Un, Kim Yo Jong, qui a remis de sa part à M. Moon une invitation à venir au Nord.

Mais le rapprochement promu par le président sud-coréen est loin de faire l'unanimité au Sud, et a provoqué la colère du camp conservateur. «Que ces communistes rouges soient au coeur de Séoul est la plus grande humiliation», criait un manifestant près de la salle de concert, où des dizaines d'autres brandissaient des banderoles condamnant M. Moon et Kim Jong Un, le numéro un nord-coréen.

«Nous sommes contre ces horribles jeux Olympiques politiques», pouvait-on lire. Certains ont mis le feu à un drapeau nord-coréen avant que la police n'intervienne, tandis que des manifestants déchiraient des portraits de Kim Jong Un. Pour eux, le président sud-coréen est coupable d'avoir permis à la Corée du Nord de faire sa propagande au Sud, et d'avoir ce faisant mis en péril l'alliance militaire avec les Etats-Unis.

Beaucoup en commun

Au cours d'un dîner avant le concert avec des responsables du Sud, Kim Yo Jong a estimé que les deux Corées avaient encore beaucoup en commun malgré des décennies de séparation.

Avant d'arriver dans la capitale du Sud, elle a dit s'être attendue à ce que «les choses soient très différentes et inhabituelles», selon un communiqué de la présidence sud-coréenne.

«Mais il s'est avéré qu'il y a beaucoup de choses similaires» des deux côtés du 38e parallèle qui sépare les deux pays depuis la fin de la guerre de Corée (1950-1953). «J'espère que le jour où ne ne serons qu'un (pays) se rapproche», a-t-elle ajouté, selon le communiqué. (ats/nxp)

Créé: 11.02.2018, 13h28

Galerie photo

La cérémonie d'ouverture des JO de Pyeongchang

La cérémonie d'ouverture des JO de Pyeongchang La station coréenne accueille les XXIIIe Jeux olympiques d'hiver. La petite ville de montagne succède à des métropoles telles que Nagano, Salt Lake City, Turin, Vancouver ou encore Sotchi.

Articles en relation

Le choc des générations en Corée du Sud

Récit L'écrivaine Dusapin qui est franco-coréenne et lauréate du Prix Walser nous raconte la cassure qui traverse les générations du nord au sud. Plus...

Une défaite passée sous silence au Nord

JO 2018 Les médias nord-coréens ne tarissaient pas d'éloges après le match historique disputé samedi par l'équipe de hockey des deux Corées. Mais rien sur le résultat. Plus...

Kim Jong-un invite le président sud-coréen

Corée du Nord Le leader de Pyongyang a convié samedi Moon Jae-in à un sommet en Corée du Nord. Washington se méfie de cette «offensive de charme» olympique. Plus...

Le président sud-coréen invité à Pyongyang

Corée du Nord L'invitation a été transmise par la soeur du dirigeant nord-coréen qui se trouve aux JO de Pyeongchang. Plus...

Un jour à Pyeongchang: épisode 1

JO 2018 Simon Ammann 11e au petit tremplin, l'équipe de hockey féminin victorieuse face à la Corée réunifiée: revivez les événements marquants de cette première journée. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.