Diesel: premières interdictions le 31 mai

AllemagneDès la fin du mois, les voitures qui ne respectent pas la norme Euro 6 seront bannies de deux tronçons situés à Hambourg.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La ville de Hambourg interdira à partir du 31 mai prochain la circulation sur deux de ses axes des véhicules diesel les plus polluants, a annoncé mercredi la municipalité. Une mesure que le gouvernement fédéral et l'industrie automobile font tout pour éviter.

«Les restrictions seront valables pour toutes les voitures diesel qui ne respectent pas la norme Euro 6», a précisé l'autorité municipale de l'environnement dans un communiqué, ce qui correspond généralement aux véhicules diesel mis en circulation avant 2015.

La Cour administrative fédérale, installée à Leipzig, a en effet confirmé fin février deux décisions de justice permettant à Stuttgart et Düsseldorf de mettre en place des interdictions de circulation afin d'assainir l'air. Cette décision a ouvert la voie pour d'autres villes allemandes toutes aussi polluées, comme Hambourg.

Dans le détail, la Cour précise que les diesels ne pourront être que «progressivement» bannis de ces deux villes, en commençant par les plus anciens et en prévoyant des exceptions «pour les artisans ou certains groupes d'habitants».

Ces interdictions de circulation seront valables sur deux tronçons de 1600 mètres et 580 mètres où des panneaux sont d'ores et déjà installés, avec des exceptions pour les résidents, voitures de livraison ou ambulances.

Vignette bleue

Elles font monter la pression sur le gouvernement allemand, souvent décrié pour sa proximité avec le lobby de l'industrie automobile.

Berlin se refuse par exemple à instaurer une «vignette bleue», mécanisme national qui permettrait de faciliter les contrôles en cas d'interdictions de circulation, et s'est plusieurs fois exprimé contre de telles restrictions.

Berlin parie sur des mesures aux effets moins immédiats, comme la mise en place d'un fonds d'un milliard d'euros pour aider les villes à développer leur réseau de transports publics ou encore leur flotte de véhicules électriques. (ats/nxp)

Créé: 23.05.2018, 12h39

Articles en relation

Nissan: arrêt des ventes de diesel en Europe

Automobile Nissan va progressivement arrêter de commercialiser des véhicules diesel en Europe, tout en développant l'électrique. Plus...

Scandale du diesel: des perquisitions chez VW

Allemagne Une nouvelle enquête a été ouverte par le parquet allemand sur des soupçons de manipulations de marché de la part de Volkswagen. Plus...

Pour le patron de «VW», le diesel n'est pas «mort»

Automobile Lors d'une conférence de presse à Berlin, Mathias Müller s'est dit convaincu d'une «renaissance» du diesel. Plus...

Le déclin du diesel se confirme à Genève

Salon de l'auto L'industrie automobile prend acte prudemment du déclin du diesel en Europe et réagit avec prudence aux menaces de guerre commerciale du président américain Donald Trump. Plus...

Le salon de Genève terni par le diesel et Trump

Automobile La crise du diesel et les menaces de taxes brandies par Donald Trump font douter l'industrie automobile alors que s'ouvre salon de Genève. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Schneider-Ammann s'en va
Plus...