Deux avions s'accrochent à Roissy

Aéroport de ParisUn avion de Delta Arlines a touché la queue d'un appareil d'Air France à Paris-Roissy Charles de Gaulle. Il n'y a aucun blessé.

Accrochage entre deux avions à Paris-Roissy Charles de Gaulle.

Accrochage entre deux avions à Paris-Roissy Charles de Gaulle.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un avion de la compagnie américaine Delta Air Lines a heurté un appareil d'Air France, sans faire de blessés, mercredi sur l'aéroport de Roissy-Charles de Gaulle, près de Paris, a indiqué la compagnie française.

«Un léger choc est intervenu entre l'un de nos avions, un A330-200, et un avion de la compagnie Delta Air Lines, pendant la phase de roulage sur le taxiway» (la voie de circulation des avions dans l'aéroport, ndlr), a expliqué jeudi à l'AFP un porte-parole d'Air France, confirmant une information du Parisien.

L'aile de l'avion américain a touché la queue de l'avion d'Air France, qui partait pour Saint-Martin aux Antilles, a précisé cette responsable.

Celui-ci «est retourné à son parking de façon autonome, afin que les équipes de la maintenance effectuent les contrôles nécessaires», a-t-elle noté.

Les passagers «ont été pris en charge par Air France» et ont pu s'envoler pour Saint-Martin jeudi matin.

«Nous avons lancé une enquête pour déterminer les causes de cet incident», a-t-elle aussi noté.

Une enquête du Bureau d'enquête et analyses (BEA) a également été ouverte, a de son côté indiqué un porte-parole d'Aéroports de Paris (ADP), qui s'est refusé à tout commentaire. (afp/nxp)

Créé: 01.11.2018, 11h17

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

La fin des rentes à vie des conseillers d'Etat est proche
Plus...