Des civils tués par des frappes du régime Assad

SyriePrès d'une vingtaine de civils, dont des enfants, ont été tués ce samedi par des raids aériens près d'Idleb.

Des civils encore victimes de la guerre en Syrie.

Des civils encore victimes de la guerre en Syrie.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Au moins 18 civils, dont six enfants, ont été tués samedi dans des frappes du régime syrien sur la province d'Idleb, dans le nord-ouest de la Syrie, à la veille de l'entrée en vigueur d'un cessez-le-feu dans la région, a indiqué une ONG.

Selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), sept civils ont péri dans des raids aériens sur un marché de la ville de Benniche, tandis que sept autres ont été tués dans celle d'Idleb et quatre dans la localité d'Al-Nayrab.

Parmi ces civils, trois enfants ont été tués à Benniche, deux à Al-Nayrab et un à Idleb, selon l'OSDH, qui dispose d'un vaste réseau de sources dans la Syrie en guerre.

Dans la ville d'Idleb, les bombardements ont visé un quartier abritant une université et un centre culturel, selon l'OSDH. Un correspondant de l'AFP sur place a vu des dizaines d'étudiants, beaucoup en pleurs, fuir la zone ciblée.

Les habitants se sont dits surpris par ces frappes, sur une ville relativement épargnée par les bombardements du régime et de son allié russe, axés jusqu'ici sur le sud de la province d'Idleb, selon le correspondant.

Violents combats depuis décembre

D'après le directeur de l'OSDH Rami Abdel Rahmane, les zones visées samedi étaient jusqu'alors «à l'abri des bombardements», depuis que les forces syriennes, soutenues par l'aviation russe, ont intensifié leurs raids, mi-décembre.

A 10 km d'Idleb, une épaisse fumée blanche s'est échappée des décombres du marché de Benniche, a rapporté le correspondant de l'AFP. Des hommes ont porté les corps apparemment sans vie de deux enfants, tandis qu'une femme serrant deux enfants contre sa poitrine criait au secours.

Des secouristes ont transporté des corps dans une ambulance et fouillé les décombres à la recherche d'éventuels civils, a-t-il ajouté.

Le régime syrien se dit déterminé à reconquérir la région d'Idleb, dominée par les djihadistes de Hayat Tahrir al-Cham (HTS, ex-branche syrienne d'Al-Qaïda) et qui accueille aussi des groupes rebelles.

Outre les raids, de violents combats au sol opposent depuis le 16 décembre les forces syriennes aux djihadistes et rebelles, malgré un cessez-le-feu annoncé en août.

Jeudi, Moscou et Ankara ont convenu d'un nouveau cessez-le-feu, supposé entrer en vigueur dimanche, selon la Turquie.

Plus de 380'000 morts

Depuis début décembre, plus de 310'000 personnes ont été déplacées par les bombardements et les combats notamment dans le sud de la province d'Idleb, selon l'ONU.

La région avait déjà été le théâtre d'une offensive d'envergure entre avril et août, qui avait tué près d'un millier de civils, selon l'OSDH, et provoqué le déplacement de plus de 400'000 personnes, selon l'ONU.

Le conflit en Syrie, déclenché en 2011 par la répression de manifestations prodémocratie par Damas, a fait plus de 380'000 morts - dont plus de 115'000 civils - et des millions de déplacés et réfugiés. (afp/nxp)

Créé: 11.01.2020, 19h09

Galerie photo

Syrie: les États-Unis veulent se retirer

Syrie: les États-Unis veulent se retirer Les États-Unis, la France et le Royaume-Uni avaient déclenché en avril des frappes concertées en Syrie contre le régime de Bachar el-Assad. Donald Trump veut rapatrier ses troupes.

Articles en relation

L'ONU réduit l'aide humanitaire en Syrie

Moyen-Orient L'ONU a prolongé pour six mois l'aide humanitaire en Syrie mais dans des proportions très réduites, à cause de la Russie. Plus...

L'armée russe annonce un cessez-le-feu à Idleb

Syrie L'annonce d'un cessez-le-feu intervient au lendemain d'une rencontre entre le président russe et son homologue turc. Plus...

Poutine salue des progrès «immenses» chez Assad

Syrie Le président russe a effectué une visite surprise chez son homologue syrien pour constater les avancées depuis le début de la guerre. Plus...

Washington frappe cinq bases du Hezbollah

Irak - Syrie Les Etats-Unis ont bombardé le Hezbollah, faisant 19 morts, après le décès d'un Américain dans une attaque à la roquette en Irak. Plus...

Syrie: l'UE veut l'arrêt de «l'escalade de la violence»

Crise humanitaire L'intensification de l'offensive des forces de Damas pour reconquérir la région d'Idleb inquiète l'Union européenne. Pas de retrait turc. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Ouverture du forum de Davos
Plus...