Des Australiens lancent des combinaisons antirequin

TechnologieUne firme australienne a présenté jeudi deux combinaisons spéciales qui rendent «invisibles» les surfeurs afin de les protéger des attaques de requins.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une entreprise australienne, Shark Attack Mitigation Systems (SAMS), a lancé jeudi une combinaison antirequin censée dissuader les prédateurs d'attaquer surfeurs et baigneurs pris pour des proies.

Hamish Jolly et Craig Anderson ont conçu deux lignes de combinaisons en coopération avec l'institut océanographique de la University of Western Australia's (UWA). Ces combinaisons sont «basées sur des découvertes importantes liées à la vision des requins prédateurs», a expliqué Craig Anderson.

Le modèle «Elude» («échapper» en anglais) bleu et blanc exploite la perception chez les requins des couleurs et de la lumière pour «cacher» le plongeur dans les eaux marines.

Le modèle «Diverter» («détourner») est essentiellement conçu pour les surfeurs. Il s'inspire de ce que les requins perçoivent comme un danger pour eux-mêmes, en l'occurrence un animal rayé noir et blanc censé représenté «une proie non comestible», toxique, selon le chercheur de l'UWA Shaun Collin.

Deux ans de recherche

Deux ans de recherche ont été nécessaires pour produire ces combinaisons après une série d'attaques inédites dans l'Etat d'Australie occidentale qui ont fait cinq morts entre 2011 et 2012.

Les requins sont communs en Australie mais les attaques mortelles sont rares avec seulement un mort sur 15 incidents par an en moyenne. Mais les attaques sont en augmentation en raison d'une hausse de la population de requins et la popularité des sports aquatiques.

Des essais avec des leurres équipés de combinaisons classiques et d'autres avec ces nouvelles combinaisons se sont révélés très concluants, selon leurs promoteurs.Les combinaisons distribuées par la marque Radiator sont vendues au prix fort de 429 dollars australiens.

Lundi dernier, une adolescente française de 15 ans nageait avec masque et tuba à moins de 5 mètres de la plage de Saint-Paul, sur l'île de la Réunion, quand elle a été mortellement attaquée par un requin. (afp/nxp)

Créé: 18.07.2013, 12h01

Articles en relation

Reprise des recherches de l'ado tuée par un requin

La Réunion La brigade côtière de l'île de la Réunion a repris ses recherches mardi pour retrouver la jeune fille de 15 ans tuée la veille par un requin. Plus...

Une baigneuse de 15 ans tuée par un requin à la Réunion

Drame Une jeune fille de 15 ans a été tuée par un requin lundi à la Réunion alors qu'elle se baignait dans la baie de Saint-Paul, à quelques mètres du bord. Plus...

La mort d'un touriste tué par un requin crée la polémique

La Réunion Une centaine de personnes ont rendu hommage au touriste métropolitain tué par un requin. Alors qu'il faisait du bodyboard à un endroit déconseillé, certains pointent du doigt le manque d'information. Plus...

Un surfeur de Morteau tué par un requin à La Réunion

Outre-mer L’île de la Réunion a une nouvelle fois été le théâtre d'une attaque de requin. La victime, un touriste vivant à Morteau, en France voisine, était en voyage de noces. L'homme de 36 ans est mort de ses blessures. Plus...

Le grand requin blanc, plus vorace qu'on ne le pensait

Prédateur Le régime du grand requin blanc est trois à quatre fois plus copieux qu'estimé jusqu'à présent par les scientifiques, révèle une étude publiée dans la revue Nature. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Grève: la crudité de certains slogans a choqué
Plus...