Turquie: début du procès des membres d'Amnesty

Droits humainsOnze militants des droits de l'Homme sont jugés à Istanbul pour lien avec le terrorisme.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le procès de onze militants des droits humains s'est ouvert mercredi devant un tribunal d'Istanbul. Leur arrestation en juillet avait suscité l'inquiétude des Occidentaux et envenimé les relations entre Ankara et Berlin.

Parmi les prévenus figurent la directrice d'Amnesty International pour la Turquie, Idil Eser, le président d'Amnesty Turquie, Taner Kiliç, ainsi qu'un ressortissant allemand, Peter Frank Steudtner, et un ressortissant suédois, Ali Gharavi. Ils sont accusés d'appartenance ou d'aide à une organisation terroriste armée et risquent jusqu'à quinze ans de prison.

Les prévenus ont été arrêtés alors qu'ils participaient à un atelier sur la sécurité numérique sur une île près d'Istanbul. Huit d'entre eux sont toujours en détention.

«C'est soi-disant le procès de défenseurs des droits de l'homme ayant assisté à un atelier sur une île à Istanbul, mais c'est en fait le procès du système judiciaire turc et des autorités turques», a déclaré John Dalhuisen, directeur d'Amnesty pour l'Europe et l'Asie centrale, à l'extérieur du tribunal.

La police a bouclé la place où se trouve le palais de justice d'Istanbul, dans le quartier central de Caglayan, où de nombreux journalistes étaient présents.

Depuis le coup d'Etat manqué de juillet 2016 en Turquie, les autorités turques ont placé en détention plus de 50'000 personnes et suspendu de leurs fonctions 150'000 autres.

Les pays occidentaux soupçonnent le président Recep Tayyip Erdogan de se servir de cette tentative de putsch comme prétexte pour faire taire toute dissidence.

(afp/nxp)

Créé: 25.10.2017, 05h39

Galerie photo

Genève se mobilise en soutien à Amnesty Turquie

Genève se mobilise en soutien à Amnesty Turquie Une manifestation pour demander la libération des deux membres de l'ONG a eu lieu ce lundi. Le Municipal s'était aussi prononcé pour demander la libération du président de l'ONG, Taner Kiliç.

Articles en relation

Merkel veut réduire les fonds de l'adhésion turque

Sommet européen À Bruxelles, la chancelière allemande a plaidé pour une réduction du soutien financier accordé à la Turquie dans le cadre de son adhésion à l'UE. Plus...

Erdogan s'en prend à l'ambassadeur américain

Visas Le président turc ne considère plus l'ambassadeur américain «comme le représentant des Etats-Unis en Turquie». Washington le soutient. Plus...

Prison requise pour les militants d'Amnesty

Turquie Jusqu'à quinze ans de prison ont été requis pour des militants des droits de l'homme, accusés de liens avec une «organisation terroriste». Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Maudet s'oppose au budget 2020
Plus...