Damas répond à une «agression» israélienne

SyrieLa défense aérienne syrienne a répondu dimanche à ce qu'elle considère comme une «agression» de la part d'Israël.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'armée syrienne a répondu dimanche soir à une «agression» contre la base aérienne T4 dans la province centrale de Homs. Une source militaire l'a imputée à Israël, selon l'agence officielle Sana.

«Nos défenses anti-aériennes ont répondu à une agression israélienne et abattu des missiles qui visaient l'aéroport T-4, touchant un des avions et contraignant les autres à quitter l'espace aérien» syrien«, a-t-elle rapporté, citant une source militaire.

Le directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) Rami Abdel Rahmane a de son côté affirmé que »l'aéroport T4 et ses alentours à proximité de Palmyre (...) avaient été la cible d'un bombardement aux missiles«. Il a estimé qu'il s'agissait probablement de frappes israéliennes.

»Combattants iraniens«

Il a précisé que le bombardement avait atteint »des combattants iraniens dans l'aéroport« et fait état de morts parmi ces combattants et d'autres forces pro-régime sans donner de bilan. Outre l'armée syrienne, des combattants iraniens ainsi que du Hezbollah libanais se trouvent sur la base aérienne T4, selon l'OSDH.

Damas et ses alliés iraniens et russes avaient déjà imputé à Israël des tirs de missiles qui ont coûté la vie à sept gardiens de la Révolution iranienne, le 9 avril, sur la même base. Les forces israéliennes, qui s'inquiètent de l'influence grandissante de l'Iran dans le conflit syrien, ont par ailleurs annoncé le 10 mai avoir frappé presque toutes les infrastructures militaires iraniennes en Syrie à la suite de tirs de roquettes sur le plateau du Golan.

»Nous ne commentons pas les informations des médias étrangers", a indiqué dimanche soir un porte-parole de l'armée israélienne à propos des frappes sur la base T4. Israël ne cesse de répéter qu'il ne permettra pas de présence militaire iranienne en Syrie. (ats/nxp)

Créé: 08.07.2018, 23h26

Articles en relation

Retour massif de déplacés dans le sud syrien

Syrie Un accord conclu vendredi entre les forces russes et les rebelles a convaincu quelque 60'000 civils de rentrer chez eux, malgré de nouveaux raids aériens. Plus...

Gouvernement et rebelles tombent d'accord

Syrie Un cessez-le-feu va entrer en vigueur, après l'accord trouvé entre les rebelles et le gouvernement syrien, dans le sud du pays. Plus...

Pas de gaz innervant utilisé à Douma en avril

Syrie Une équipe d'enquêteurs a effectué plus d'une centaine de prélèvements à Douma après l'attaque du 7 avril dernier, en Syrie. Plus...

Face aux frappes, les rebelles négocient

Syrie Des «centaines» de bombes ont été lancées jeudi matin lors de raids aériens syrien et russe sur les zones rebelles. Plus...

Paid Post

Le casual dating est-il fait pour vous?
L’idée d’une rencontre purement sexuelle sans aucun engagement peut paraître séduisante, mais une petite mise au point s’impose.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Notes de frais: l'armée suisse aussi!...
Plus...