Comprendre les CryptoLeaks en sept points

EspionnageDe nouveaux documents prouvent que les Services de renseignement américains contrôlaient une société de cryptage des communications basée en Suisse.

En utilisant cet appareil, les clients de Crypto AG croyaient leurs secrets protégés. Mais la CIA avait la clé.

En utilisant cet appareil, les clients de Crypto AG croyaient leurs secrets protégés. Mais la CIA avait la clé. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

1.
Plus de 100 gouvernements ont acheté ces dernières décennies des dispositifs de cryptage à l'ancienne société Crypto AG, basée à Zoug. Ils les utilisaient pour crypter des messages top secrets, même en temps de guerre.

2.
Des États tels que l'Iran, la Libye, l'Égypte et l'Arabie saoudite, convaincus par l'excellente réputation de la neutralité suisse, ont fait confiance à ces dispositifs, persuadés qu’ils n’étaient pas manipulés.

3.
Aujourd’hui, on apprend que la CIA et le BND allemand bénéficiaient de portes dérobées dans les dispositifs de cryptage. Pendant des décennies, ils ont été capables d'écouter les communications secrètes de nombreux États. L’ancien coordinateur des renseignements allemands confirme l'opération.

4.
Les États-Unis ont reçu des informations d’une valeur inestimable dans le cadre des conflits avec l'Iran et la Libye.

5.
Selon des documents de l’émission "Rundschau", de la télévision alémanique, des membres des services de renseignement suisses ont également été impliqués.

6.
Le Conseil fédéral a chargé l'ancien juge fédéral Niklaus Oberholzer (PS) de clarifier les faits d'ici à la fin de juin.

7.
Les deux sociétés qui ont succédé à Crypto AG affirment ne rien savoir de l'opération. Le ministre de l'Économie Guy Parmelin a suspendu l'autorisation générale d'exportation de Crypto International AG jusqu'à ce que la situation soit clarifiée.


Tous les volets de l'enquête
Cliquer sur les titres pour lire les différents articles

Créé: 11.02.2020, 15h24

Cellule enquête Tamedia

En savez-vous davantage sur les événements entourant Crypto AG?

Veuillez contacter cellule-enquete@tamedia.ch.

Articles en relation

La CIA a mené une opération d'espionnage planétaire via la Suisse

CryptoLeaks Une société basée à Zoug a vendu des dispositifs de cryptage à un État sur deux, avec une porte cachée pour les services secrets américains. Le Conseil fédéral a ouvert une enquête. Plus...

L’affaire d'espionnage suscite la nervosité au sein du Conseil fédéral

CryptoLeaks Le potentiel politique explosif de l'affaire Crypto est considérable. Le Conseil fédéral joue la carte de la transparence: un ex-juge fédéral doit, lui, éclaircir les faits. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Menacé par des explosifs, le village de Mitholz sera évacué dix ans
Plus...