Chypre: reprise des discussions au Mont-Pèlerin

NégociationsAprès Genève, des négociations ont repris au niveau technique au Mont-Pèlerin (VD). La question du maintien ou non de militaires turcs dans le nord de Chypre reste un obstacle.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les pourparlers sur Chypre ont repris mercredi au niveau technique et sont repartis vers le Mont-Pèlerin (VD). Ils doivent établir les divergences à résoudre sur la sécurité et les garanties, avant le retour des discussions politiques à Genève.

Moins d'une semaine après la Conférence internationale sur Chypre à Genève, les acteurs de ce dossier se sont retrouvés dès mercredi matin dans le canton de Vaud et doivent discuter jusqu'à vendredi, a indiqué à l'ats le porte-parole de l'émissaire de l'ONU Espen Barth Eide.

La rencontre réunit les vice-ministres et hauts fonctionnaires des deux parties et des Etats garants de l'ordre constitutionnel de l'île: la Turquie, la Grèce et la Grande-Bretagne.

Des progrès

Ce dispositif avait été décidé par les ministres jeudi dernier à Genève. M. Eide doit ensuite faire part lundi des avancées au Conseil de sécurité.

Le maintien ou non de militaires turcs dans le nord de Chypre reste l'un des obstacles dans le dialogue vers la réunification de l'île. En dehors de la sécurité abordée, les cinq autres chapitres ont progressé entre Chypriotes grecs et turcs mais ne sont pas entièrement résolus. Les interactions se poursuivent entre eux sur l'île.

Discussion sur le territoire

Très attendues, les cartes de chacune des deux parties pour le territoire d'un futur Etat fédéral, présentées il a une semaine à Genève, n'ont convaincu aucune d'elles. «Mais nous pouvons négocier», avait estimé le président chypriote Nicos Anastasiades.

Par ailleurs, l'adhésion des Chypriotes à la possibilité d'une solution, l'état de droit ou encore la police dans la perspective d'une intégration de deux communautés divisées depuis plus de 40 ans, sont autant de composantes à résoudre.

Depuis l'invasion turque, la République de Chypre, membre de l'UE depuis 2004, n'exerce son autorité que sur la partie sud, où vivent les Chypriotes grecs. La République turque de Chypre Nord (RTCN) n'est reconnue que par la Turquie. Tout compromis serait soumis au vote par référendum dans chacune des deux parties de l'île. (ats/nxp)

Créé: 18.01.2017, 12h40

Articles en relation

Désaccord sur le tracé des frontières à Chypre

Conférence de Genève Le nouveau tracé interne du territoire est jugé «inacceptable» par les différentes parties au conflit chypriote. Les discussions se poursuivent à Genève pour tenter de trouver un accord. Plus...

Chypre: les troupes turques au cœur des débats

Conférence de Genève L'ONU demande de «ne pas perdre de temps» dans ce moment favorable. Les pourparlers se poursuivent à Genève. Plus...

Chypre: les parties vont poursuivre les efforts

Négociation Le secrétaire général de l'ONU a appelé à la patience, mais a déclaré que les parties étaient proches d'un accord. Plus...

António Guterres veut un accord «solide» sur Chypre

Genève internationale Pour le nouveau secrétaire général de l’ONU, il importe de ne pas confondre vitesse et précipitation dans la négociation. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les Chinois exportent à nouveau
Plus...