Championnats du monde de combat médiéval

UkraineVingt-neuf équipes venues du monde entier se sont retrouvées à Kopatchiv pour s'affronter à la manière des combats médiévaux.

L'Ukraine a reconnu le combat médiéval comme un sport officiel en 2016
Vidéo: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Des centaines de guerriers en armures étincelantes brandissent leurs épées et leurs haches sur un champ près d'une forteresse en bois, avant de se lancer dans la bataille: le village ukrainien de Kopatchiv a accueilli cette semaine le championnat du monde du combat médiéval, le Béhourd.

Vingt-neuf équipes venues notamment de Grande-Bretagne, de Chine, de France, d'Allemagne et d'Australie se sont retrouvées pendant quatre jours dans ce village, à une centaine de kilomètres de Kiev, pour s'affronter avec des répliques d'armes en métal et en bois sur une arène de sable. Certains avaient choisi de se battre à cheval, d'autres à pied.

L'Ukraine, qui a reconnu le combat médiéval comme un sport officiel en 2016, est le seul pays à l'avoir fait à ce jour.

Un parc du village, qui abrite des répliques des bâtiments en bois de l'époque de la «Rus de Kiev», un Etat qui existait entre le 5ème et le 8ème siècle, a servi de terrain pour ce championnat, organisé pour la première fois en Ukraine par la Fédération internationale de Combat Médiéval.

L'an dernier, l'Ecosse avait accueilli cette compétition.

Cette année, le championnat a réuni plus de 1.000 participants, hommes et femmes. «La popularité de ce sport augmente, le nombre de compétiteurs aussi», souligne la directrice du parc, Natalia Koval.

Pour Christophe Barre, le capitaine de l'équipe française, c'est «un très bon sport de combat et d'amitié avec ses co-équipiers, mais aussi avec les adversaires». «On respecte l'adversaire et on va tout donner pour gagner en respectant les règles», assure ce jeune barbu, qui a porté des armures d'un poids de 20 kilos lors du combat.

Le guerrier polonais Krzysztof Olczak affirme porter un équipement encore plus lourd -- environ 27 kilos. «Il faut avoir une bonne protection», explique-t-il. La plupart des guerriers portent des casques et des boucliers, ainsi que des armures en métal protégeant leurs bras et leurs jambes.

Les compétiteurs ne sont pas censés porter des coups sur les parties du corps qui ne sont pas protégées par des armures, à savoir le cou ou les épaules. Si un combattant tombe à terre après avoir été frappé par son adversaire, il quitte automatiquement la compétition.

«Nous sommes enthousiastes», lance Krzysztof Olczak. «Nous voyageons à travers le monde, nous vivons ce hobby». (afp/nxp)

Créé: 19.05.2019, 19h29

Articles en relation

Ukraine: nationalité russe simplifiée pour tous

Moscou Poutine veut octroyer le passeport russe d'une manière simplifiée à tous les citoyens de l'Ukraine, pas seulement à ceux des régions séparatistes. Plus...

Poutine fait un geste envers l'Ukraine

Russie Le président russe s'est dit prêt à «rétablir complètement» les relations avec le pays qui vient d'élire à la présidence le comédien Zelensky. Plus...

Est de l'Ukraine: nationalité russe simplifiée

Russie Poutine a signé un décret spécial pour permettre aux habitants des régions séparatistes de l'est de l'Ukraine de recevoir plus facilement la nationalité russe. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les grands partis désemparés
Plus...