CBS prépare une mini-série sur Donald Trump

Etats-UnisLa Maison-Blanche risque de ne pas apprécier le projet de CBS, puisque le studio s'inspirera du livre de l'ex-patron du FBI James Comey, viré par Donald Trump en 2017.

CBS s'inspirera du livre de l'ex-patron du FBI James Comey pour sa mini-série sur Donald Trump.

CBS s'inspirera du livre de l'ex-patron du FBI James Comey pour sa mini-série sur Donald Trump. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le studio CBS va produire une mini-série inspirée du livre de l'ancien directeur du FBI, James Comey, remercié par Donald Trump en 2017 et critique acerbe du président américain.

C'est le comédien irlandais Brendan Gleeson qui incarnera le président américain, a révélé lundi le studio sur son compte Twitter.

Plusieurs fois nommés aux Golden Globes, l'acteur de 64 ans est notamment connu pour son interprétation remarquée de Winston Churchill dans «Au coeur de la tempête» (2009).

Le groupe CBS n'a pas encore annoncé la date de diffusion, ni le canal choisi. Il s'agira de la plateforme de vidéo en ligne CBS All Access, de la chaîne câblée Showtime, ou des deux, a indiqué à l'AFP une source proche du studio.

James Comey sera lui joué par l'acteur américain Jeff Daniels, également plusieurs fois nommé aux Golden Globes et actuellement à l'affiche de la pièce événement de l'année à Broadway, «Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur».

Un personnage «malhonnête et égocentrique»

Publié le 17 avril 2018, «Mensonges et vérités» a été l'un des premiers livres à exposer de l'intérieur le fonctionnement de l'administration Trump.

L'ex-directeur du FBI de 58 ans y dépeint Donald Trump comme un personnage malhonnête et égocentrique, comparant notamment ses méthodes à celles d'un chef mafieux. Le livre s'est vendu à plus d'un million d'exemplaire aux Etats-Unis.

James Comey a affirmé sous serment lors d'une audition au Sénat, en juin 2017, que le président lui avait demandé d'abandonner un volet de l'enquête sur de possibles ingérences russes impliquant le général Michael Flynn, son ex-conseiller à la sécurité nationale.

Donald Trump a limogé M. Comey sans égard le 9 mai 2017, alors que ses services enquêtaient sur les liens éventuels entre des membres de l'équipe de campagne de Donald Trump et Moscou.

Officiellement, la décision est liée à la manière dont James Comey a géré la fin de l'enquête sur l'utilisation par Hillary Clinton, lorsqu'elle était secrétaire d'Etat de l'administration Obama, d'un serveur privé pour recevoir des courriers électroniques officiels.

Selon plusieurs médias américains, Donald Trump aurait utilisé cette affaire comme un prétexte pour écarter James Comey, exaspéré par une enquête russe qu'il a qualifiée de «chasse aux sorcières». (afp/nxp)

Créé: 08.10.2019, 09h24

Articles en relation

L'ex-chef du FBI a enfreint certaines règles

Etats-Unis James Comey, limogé en mai 2017 et qui s'est montré depuis très critique envers le président républicain, ne sera pas poursuivi en justice pour avoir enfreint les procédures. Plus...

L'ex-chef du FBI attaque Trump

Etats-Unis James Comey, ex-chef du FBI viré par Donald Trump, a attaqué lundi le président américain et a interpellé les républicains. Plus...

L'ancien chef du FBI assigné à comparaître

Etats-Unis Le président américain veut que le ministère de la Justice ouvre une enquête contre Hillary Clinton et James Comey. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le Cycle genevois toujours aussi inégalitaire
Plus...