Ai Weiwei devra payer son énorme amende au fisc chinois

ChineLa justice chinoise a confirmé en appel l'amende de 15 millions de yuans que l'artiste contestataire Ai Weiwei devra verser au fisc. Selon le dissident, cette sanction est destinée à lui imposer le silence.

Ai Weiwei a annoncé le jugement à la sortie du tribunal qu'il avait lui-même saisi.

Ai Weiwei a annoncé le jugement à la sortie du tribunal qu'il avait lui-même saisi. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La justice chinoise a confirmé en appel jeudi un énorme redressement du fisc de 15 millions de yuans (2,2 millions de francs) visant l'artiste contestataire Ai Weiwei. Le dissident l'a annoncé à la sortie du tribunal qu'il avait lui-même saisi.

«Aucune modification du premier jugement», a déclaré aux journalistes Ai Weiwei, qui avait déjà tenté il y a quelques mois de contester ce redressement fiscal, une sanction selon lui inique, destinée à lui imposer le silence.

«Le tribunal a violé les procédures légales. Ils ont refusé de nous permettre de défendre notre dossier», a dénoncé l'artiste dissident. Ai, qui ne ménage pas ses critiques contre le Parti communiste chinois, avait reçu en novembre 2011 une mise en demeure de régler au fisc la somme de 15 millions de yuans.

Grâce à la mobilisation de 30'000 Chinois, il avait ensuite pu verser la garantie nécessaire pour contester ce redressement, imposé à Fake Cultural Development, une entreprise créée par l'artiste mais enregistrée au nom de son épouse. L'afflux de dons spontanés pour aider Ai Weiwei avait profondément irrité Pékin.

L'an dernier, la détention de l'artiste d'avril à juin dans un lieu inconnu avait soulevé une vague d'indignation à travers le monde. Il avait ensuite vécu sous surveillance, sans pouvoir quitter Pékin pendant un an. Cette mesure a été levée en juin dernier, même s'il ne peut toujours pas quitter la Chine faute de passeport.

(ats/nxp)

Créé: 27.09.2012, 07h06

Articles en relation

L'artiste Ai Weiwei ne peut toujours pas quitter la Chine

Dissidence Bien que sa liberté conditionnelle d'un an, qui lui imposait de rester à Pékin, soit arrivée à échéance jeudi, l'artiste contestataire Ai Weiwei n'est toujours pas autorisé à quitter la Chine. Plus...

Les autorités forcent Ai Weiwei à éteindre ses webcams

Chine L'artiste contestataire chinois avait installé des webcams pour tourner en dérision la surveillance constante dont il fait l'objet. Il a reçu un«ordre strict» de les débrancher, sans motif. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Nouvelle épidémie en Chine
Plus...