Affrontements vers Tripoli malgré le vote de l'ONU

LibyeAu moins une personne a été tuée jeudi dans des combats entre les forces du GNA et les troupes du général Haftar, en dépit d'une résolution de l'ONU approuvée la veille.

Malgré la fragile trêve initiée en janvier, des combats sporadiques ont lieu quotidiennement près de Tripoli.

Malgré la fragile trêve initiée en janvier, des combats sporadiques ont lieu quotidiennement près de Tripoli.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Des combats ont opposé jeudi les camps rivaux libyens au sud de Tripoli, entraînant la mort d'au moins un civil, ont rapporté des témoins et le gouvernement d'union (GNA). Cela malgré une résolution la veille du Conseil de sécurité réclamant «un cessez-le-feu durable».

L'aéroport de Mitiga, le seul fonctionnel de la capitale, a annoncé une nouvelle suspension des vols après la chute d'une roquette, tandis que des combats ont repris au sud de Tripoli entre les troupes du GNA, basé à Tripoli, et l'Armée nationale libyenne (ANL) du maréchal Khalifa Haftar, d'après les mêmes sources.

Des témoins ont entendu l'explosion de roquettes dans la région de Machrou Al-Hadhba, une zone agricole à une trentaine de kilomètres au sud du centre-ville. D'autres roquettes ont atterri dans des quartiers résidentiels, tuant une femme et blessant quatre autres civils, selon le porte-parole du ministère de la Santé du GNA, Amin al-Hachimi.

Haftar pointé du doigt

Interrogé par l'AFP, le porte-parole des forces du GNA reconnu par l'ONU a confirmé des combats dans cette banlieue parsemée de fermes. Ce porte-parole, Moustafa al-Mejii, a accusé les forces loyales au maréchal Khalifa Haftar, le personnage fort de l'est libyen, d'avoir violé de nouveau la trêve fragile observée depuis le 12 janvier.

Malgré la trêve, des combats sporadiques ont lieu quotidiennement près de Tripoli et les armes continuent d'affluer dans le pays.

Discussions interrompues

Le Conseil de sécurité de l'ONU a approuvé mercredi - pour la première fois depuis le début de l'offensive du maréchal Haftar contre Tripoli en avril 2019 - une résolution réclamant qu'«un cessez-le-feu durable» succède dans ce pays à la trêve fragile observée depuis janvier.

La résolution réclame la poursuite des négociations de la commission militaire conjointe créée en janvier et réunissant les deux camps, pour aboutir à un «cessez-le-feu permanent» incluant un mécanisme de contrôle, une séparation des forces et des mesures de confiance.

Réunie à Genève, cette commission s'est séparée samedi dernier sans parvenir à un accord, l'ONU proposant de reprendre les discussions à partir du 18 février. Les affrontements autour de Tripoli ont causé jusqu'ici la mort de plus de 1000 personnes tandis que 140'000 ont été déplacées, selon l'ONU.

Appel du CICR

Le CICR a dénoncé le tribut toujours plus lourd payé par les civils. «Le conflit prolongé et l'économie au bord du gouffre font que les gens peinent à se procurer les articles les plus essentiels et à accéder aux services de base comme les soins de santé, l'eau potable ou encore l'éducation», a déclaré son président Peter Maurer, cité dans un communiqué, au terme d'une visite en Libye.

«Les gens ont épuisé toutes leurs économies et n'auront bientôt plus d'autres ressources. Les plus vulnérables sont ceux qui ont perdu leur soutien de famille», a ajouté le diplomate bernois qui a rencontré des habitants et des représentants des pouvoirs publics et des forces armées et qui s'est entretenu avec des membres du Croissant-Rouge libyen à Tripoli et à Benghazi.

Face aux «souffrances inouïes» subies par la population, le CICR se dit une nouvelle fois prêt à servir d'«intermédiaire neutre» entre le GNA et l'ANL pour répondre aux besoins humanitaires existants. (ats/nxp)

Créé: 13.02.2020, 18h45

Articles en relation

L'ONU veut «un cessez-le-feu durable» en Libye

Diplomatie Après trois semaines de pourparlers, le Conseil de sécurité de l'ONU a enfin approuvé une résolution pour la Libye. Plus...

Libye: fin sans accord des pourparlers à Genève

Guerre civile Il reste des «points de divergence» entre les belligérants en Libye à l'issue des pourparlers de Genève. Plus...

L'ONU avance vers un cessez-le-feu en Libye

Genève La commission militaire libyenne réunie à l'ONU depuis lundi fait état d'avancées vers un projet d'accord entre les deux camps qui s'opposent dans le pays. Les discussions se poursuivront vendredi. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les PV diminuent depuis que les policiers doivent y écrire leur nom
Plus...