Accord à gauche pour former un gouvernement

DanemarkTrois semaines après les élections, la gauche danoise est tombée d'accord pour former un gouvernement social-démocrate.

Mette Frederiksen, lors de l'annonce de l'accord à la presse, mardi soir.

Mette Frederiksen, lors de l'annonce de l'accord à la presse, mardi soir. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les trois partis de la gauche et du centre-gauche du Danemark se sont mis d'accord pour former un gouvernement, trois semaines après les élections du 5 juin, a annoncé la chef de file des sociaux-démocrates. L'exécutif sera minoritaire, une habitude dans le pays.

«Maintenant, nous sommes arrivés au but (...) nous montrons ainsi que lorsque les Danois votent comme ils l'ont fait, une nouvelle majorité peut traduire leurs espoirs en actions», a dit dans la nuit de mardi à mercredi Mette Frederiksen.

Chargée par la reine des négociations pour former un gouvernement, elle va mercredi lui présenter l'accord gouvernemental de 18 pages. Les analystes misent sur une présentation du gouvernement jeudi.

Emissions de gaz réduites de 70%

«C'est un document politique qui, comme l'un des premiers au monde, définit réellement des ambitions vertes. Nous allons élaborer un plan sur le climat, une loi contraignante sur le climat et réduire les émissions de gaz à effet de serre de 70%», a ajouté la chef de la sociale-démocratie.

Avec 25,9% des suffrages, son parti est la première formation du pays et l'ensemble du «bloc rouge» a une majorité absolue de 91 sièges sur les 179 que compte le Folketing, le Parlement danois. L'accord prévoit notamment l'abandon du projet de placer sur une île inhabitée les migrants «indésirables», des déboutés de l'asile qui ont un casier judiciaire, en attente d'expulsion, et ceux qui ne peuvent être renvoyés vers leur pays.

«La raide Mette Frederiksen a eu son gouvernement, place à la réalité politique», a jugé le quotidien Politiken qui relève que «tous les désaccords sont dûment omis» dans la feuille de route. «Les ornières verront donc rapidement la lumière du jour», a-t-il prédit citant la retraite anticipée, le logement et la défense comme de potentiels problèmes. (ats/nxp)

Créé: 26.06.2019, 05h43

Articles en relation

Mette Frederiksen, social-démocrate décomplexée

Danemark La probable future 1re ministre danoise prône la rigueur migratoire tout en voulant protéger l'Etat-providence. Plus...

Les sociaux-démocrates victorieux des législatives

Danemark Éclipsée par les populistes de droite depuis les années 2000, la gauche danoise a remporté mercredi les élections législatives. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.